John Surtees honoré par la Reine d'Angleterre

partages
commentaires
John Surtees honoré par la Reine d'Angleterre
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
Traduit par: Léna Buffa
4 janv. 2016 à 12:20

Seul pilote à avoir remporté un Championnat du Monde sur deux et sur quatre roues, John Surtees apparaît sur la liste du Nouvel An des personnalités anoblies par la Reine d'Angleterre.

John Surtees, Valentino Rossi
John Surtees - Ferrari 158
John Surtees
Honda RA272 1965, classe 6 : John Surtees
John Surtees,
Sebastian Vettel, Ferrari et John Surtees
1964 Ferrari 158: John Surtees
Honda Ra300 - John Surtees
Rene Arnoux et John Surtees

Nommé Membre de l'Ordre de l'Empire Britannique dès 1959 en reconnaissance de ses succès à moto, Surtees était passé au grade d'Officier en 2008. Il obtient aujourd'hui une distinction plus élevée puisque la Reine Elizabeth II le fait Commandant (CBE), ce qui correspond au troisième grade de l'Ordre de l'Empire Britannique.

Surtees a connu une brillante carrière à moto, auréolée de trente-huit victoires, parmi lesquelles six sur le fameux TT de l'Ile de Man qui était alors une manche du Championnat du Monde des Grands Prix. Il a été couronné à quatre reprises en catégorie 500cc entre 1956 et 1960 et compte également trois titres en 350cc.

Passé à l'automobile en 1960, année durant laquelle il a pourtant continué à remporter de nombreuses victoires à moto, il a poursuivi sur quatre roues sa fabuleuse série de succès.

La première de ses six victoires en Formule 1 remonte au Grand Prix du Nürburgring 1963, mais c'est en 1964 qu'il a décroché le titre, sur Ferrari.

Gravement accidenté à Mosport Park en 1965 suite à une casse de suspension sur sa Lola, Surtees s'est remis de ses blessures pour ensuite remporter le championnat CanAm l'année suivante.

Célèbre pour ses succès en Grands Prix moto et F1, John Surtees a également connu une brillante carrière en endurance, avec des victoires sur les 12 Heures de Sebring (1963), les 1000km du Nürburgring (à deux reprises) et les 1000km de Monza.

En 1967, après un divorce houleux avec Ferrari, il a signé la deuxième victoire de Honda en F1. Il s'agira de son dernier succès dans la discipline.

Fondateur de sa propre écurie - engagée en F1 dès 1970 - il a appliqué sa ténacité à la gestion de sa structure après avoir cessé de piloter en 1972. Cette même année, Mike Hailwood a remporté le titre de Formule 2 pour le compte du Team Surtees mais la structure finira par être dissoute en 1978 à cause d'un manque de budget et de problèmes de santé de John Surtees.

Surtees est néanmoins resté actif dans le milieu de la compétition automobile, notamment au travers de son fils Henry, qui sera tué à Brands Hatch lors d'une course de F2 en 2009. Depuis, John s'est employé à entretenir la mémoire de son fils à travers l'action caritative de la Henry Surtees Foundation.

À 81 ans, John Surtees est le doyen des Champions du Monde 500cc/MotoGP et F1 et il reste indéniablement l'un des plus talentueux à avoir arpenté les circuits, que ce soit sur deux ou sur quatre roues.

Prochain article Formule 1
Une monoplace allongée pour Toro Rosso en 2016

Article précédent

Une monoplace allongée pour Toro Rosso en 2016

Article suivant

Analyse - Les échappements au cœur de la technique en 2016

Analyse - Les échappements au cœur de la technique en 2016

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes John Surtees
Auteur Charles Bradley
Type d'article Actualités