Actualités

Jos Verstappen en mission pour Red Bull à Monza

Cette saison, le Red Bull Junior Team est composé de cinq pilotes. Un en Super Formula, Pierre Gasly ; un en GP3, Niko Kari ; et trois autres en Formule Renault Eurocup, à savoir Richard Verschoor, Neil Verhagen et Dan Ticktum.

Jos Verstappen, avec le Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport
Dan Ticktum, Arden Motorsport
Richard Verschoor, MP Motorsport
Dan Ticktum, Arden Motorsport
Richard Verschoor, MP Motorsport
Neil Verhagen, MP Motorsport
Dan Ticktum, Arden Motorsport
Neil Verhagen, MP Motorsport
Neil Verhagen, MP Motorsport
Richard Verschoor, MP Motorsport

Le premier meeting de la saison d'Eurocup a justement eu lieu ce week-end, à Monza... et Helmut Marko, dirigeant du RBJT, a demandé à Jos Verstappen de se rendre en Lombardie pour observer les performances des jeunes pousses de la marque au taureau.

Ayant soutenu l'ascension de son fils Max jusqu'à la Formule 1, Jos Verstappen était un choix naturel pour Marko. "Je suis là pour Red Bull, je suis juste les jeunes pilotes", confirme le Néerlandais pour Motorsport.com. "Helmut m'appelle tous les jours pour savoir ce qui se passe et ce que j'en pense. Voici donc ce que je fais."

Jos Verstappen aurait-il trouvé ici une nouvelle vocation ? L'ancien pilote Benetton F1 n'est pas sûr de se rendre sur d'autres événements pour assurer la même tâche. "Je ne suis pas là pour aider les pilotes", précise-t-il. "Ils font leur truc, et j'observe, je me fais une opinion. C'est juste pour ce week-end, et après ça, nous verrons quoi faire avec Red Bull. Écoutez, Helmut est très occupé et il sait que je connais ce milieu. Il veut juste connaître mon avis."

Des résultats mitigés à Monza

Les résultats des jeunes pilotes Red Bull ont toutefois été mitigés à Monza. Richard Verschoor et Dan Ticktum se sont classés respectivement dixième et 11e de la première manche, remportée par Robert Schwartzman, où Neil Verhagen a percuté le mur suite à un contact.

En Course 2, pendant que Will Palmer s'imposait, Verhagen a pris la quatrième place et Verschoor s'est classé septième. Ticktum, quant à lui, a été contraint à l'abandon, manifestement victime d'un problème mécanique. Les jeunes hommes, certes performants, ne briguent pas encore la victoire.

"C'est question de confiance", poursuit Jos Verstappen. "C'est ce qui manque jusqu'à présent. Ce n'est pas qu'ils ne connaissent pas le circuit, mais leur niveau de performance varie. Bien sûr, ils sont là pour apprendre, et il leur faudra travailler dur pour atteindre les sommets. Ils n'y sont pas encore. Être sponsorisé par Red Bull n'est pas une fin en soi, ce n'est que le début. Ce sera dur, et il faut qu'ils soient performants. Ce n'est pas simple."

"Réaliser un tour rapide est faisable quand on a les bonnes sensations dans la voiture. De ce que je comprends, ils ont eu suffisamment de roulage. Tirer le meilleur des pneus est peut-être un peu difficile, mais ils ont l'année devant eux. Bien sûr, cela aurait été agréable qu'ils soient directement au top, parce que c'est là qu'on impressionne. Et c'est important."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les jeunes pilotes Ferrari en essais en Hongrie ?
Article suivant Liberty Media : Un GP à New York, "notre priorité"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France