Jour J pour Renault

C'est aujourd'hui que va se réunir à Paris le Conseil Mondial de la FIA devant lequel l'écurie Renault va devoir répondre de ses actes lors du Grand Prix de Singapour 2008 par le biais de ses représentants

C'est aujourd'hui que va se réunir à Paris le Conseil Mondial de la FIA devant lequel l'écurie Renault va devoir répondre de ses actes lors du Grand Prix de Singapour 2008 par le biais de ses représentants.

Même si des doutes persistent quant à la présence de Flavio Briatore et Pat Symonds, Fernando Alonso a été appelé à se présenter à l'audition et va donc être interrogé sur ce qu'il sait dans cette affaire.

Pour en savoir plus cette l'affaire Singapour 2008, nous vous invitons à jeter un œil sur notre

dossier

, où nous avons retracé chronologiquement les faits importants.

Au final, quelle sanction risque l'ING Renault F1 Team ? Plusieurs solutions sont possibles : la plus clémente, une simple amende ; la plus sévère, une exclusion définitive du championnat du monde de Formule 1 ; la plus probable, une suspension d'un ou plusieurs Grands Prix et une amende.

Quelle que soit la décision du Conseil Mondial de la FIA, c'est une nouvelle fois l'image de la Formule 1 qui est ternie. Une fois encore, les affaires politiques prennent le dessus sur ce qui intéresse la plupart des passionnés de ce sport, l'aspect sportif.

Chaque année est marquée par un scandale ou une affaire quelconque, mais le moins que l'on puisse dire est qu'avec l'affaire des doubles diffuseurs, Lewis Hamilton poussé à mentir aux commissaires en Australie et l'affaire Singapour 2008, la saison 2009 n'a pas été épargnée à ce niveau.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Flavio Briatore
Type d'article Actualités