Journée d'essais sans accroc pour Mark Webber

Mark Webber s'est prêté au jeu des interviews ce vendredi, et est revenu sur la journée d'essais à Hockenheim qui a été marquée par les conditions météorologiques encore une fois mauvaises cet été

Mark Webber s'est prêté au jeu des interviews ce vendredi, et est revenu sur la journée d'essais à Hockenheim qui a été marquée par les conditions météorologiques encore une fois mauvaises cet été.

Comme à Silverstone, la piste était parfois difficilement pratiquable, et le roulage en a pâti en conséquence. L'Australien propose une explication : “Les pneus pluie n'étaient parfois pas suffisants, de fortes pluies se sont abattues sur le circuit aujourd'hui. Cela fait deux Grands Prix d'affilée que les conditions sont délicates.”

Néanmoins, la journée d'essais a été utilisée à bon escient pour prendre l'habitude de la piste et de ses spécificités.

“Il est important de bien identifier le niveau d'adhérence de la piste, pour faire fonctionner les pneus intermédiaires et pluie correctement selon les conditions, comme nous l'avons fait aujourd'hui”, affirme-t-il.

“Nous avons effectué un long relais en intermédiaires dont nous pourrons bénéficier”, assure-t-il. “Je pense que nous avons récolté toutes les données que nous pouvions à partir des conditions rencontrées aujourd'hui.”

Enfin, le pilote Red Bull précise également que la hiérarchie aperçue aujourd'hui ne témoigne pas de la hiérarchie réelle qui pourrait se présenter ce week-end.

“Tout le monde a pu rouler en intermédiaires, et ensuite le classement dépendait du moment où chacun effectuait son temps, mais dans l'ensemble nous avons collecté assez d'informations, malgré très peu de roulage sur le sec”, conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités