Journée "extrêmement difficile" pour Jean-Éric Vergne

Éliminé en Q1, Jean-Éric Vergne vit un week-end difficile à l'occasion du Grand Prix des États-Unis, sur le circuit d'Austin

Éliminé en Q1, Jean-Éric Vergne vit un week-end difficile à l'occasion du Grand Prix des États-Unis, sur le circuit d'Austin. Le Français souffre d'un important survirage avec sa monoplace, qui ne lui convient pas.

"C'est une journée extrêmement difficile. Je me suis retrouvé avec une voiture qui ne me convient pas car on n'a pas pu travailler hier et ce matin. Elle est très survireuse. Ce sera extrêmement difficile demain", a-t-il déclaré au micro de Canal+.

Le pilote Toro Rosso a également dû changer de moteur ce matin. Il évite la pénalité sur la grille, car c'est un moteur déjà utilisé auparavant, mais en termes de puissance, ce n'est pas le bloc propulseur le plus adapté au Circuit des Amériques.

"On a dû changer le moteur, et il y a eu d'autres soucis. Ce n'est pas le moteur optimum pour cette course là. Je n'ai pas de pénalité sur la grille, mais j'ai une pénalité de puissance en quelque sorte."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités