Juillet 2014 : Susie Wolff, une femme sur un week-end de Grand Prix

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

Juillet 2014 : Susie Wolff, une femme sur un week-end de Grand Prix

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

L'équipe Williams l'avait annoncé en début de saison 2014 : Susie Wolff aurait l'occasion de piloter lors de deux séances d'essais libres. Le vendredi 4 juillet, pour la première séance d'essais du Grand Prix de Grande-Bretagne, la jeune femme se glisse alors dans le baquet de la FW36, pour ce qui sera une première en F1 depuis Giovanna Amati en 1992.

Malheureusement, après quatre boucles à Silverstone le matin, la jeune femme est contrainte d’immobiliser sa Williams sur le bas-côté suite à un problème mécanique.

"C’est très frustrant !", lâche-t-elle avec un timide sourire, qui masque difficilement une déception légitime. "Il y avait eu beaucoup de travail de fait sur la voiture, et un seul tour lancé, c’est peu ! C’est comme ça, parfois, la F1. Le problème vient de la pression d’huile, et ça a arrêté le moteur. C’est un problème assez définitif pour que les ingénieurs souhaitent arrêter le moteur et se concentrer sur les EL2."

Les premières sensations étaient pourtant excellentes selon Wolff, qui obtient néanmoins l'occasion de revivre cette expérience quelques jours plus tard à Hockenheim. Cette fois, elle boucle un total de 22 boucles, et signé un 16e chrono situé à 0’2s de son équipier Massa, auteur du 11 temps matinal avec les mêmes enveloppes pneumatiques.

"Il y avait tant de ramdam à Silverstone en raison du fait que ça allait être historique ; mais pour moi les actes parlent plus que 1000 paroles", annonce Wolff, gonflée à bloc. "On me demande si souvent si je suis assez bonne, si les femmes sont assez bonnes. Pour moi, une fois que je suis casquée et que je suis en piste, je ne suis différente de personne d’autre qui pilote. Et il me fallait le montrer."

partages
commentaires
Juin 2014 : Massa renoue avec la pole, la F1 avec l'Autriche

Article précédent

Juin 2014 : Massa renoue avec la pole, la F1 avec l'Autriche

Article suivant

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (5/5)

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (5/5)
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021