Juillet 2014 : Susie Wolff, une femme sur un week-end de Grand Prix

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

Juillet 2014 : Susie Wolff, une femme sur un week-end de Grand Prix
Charger le lecteur audio

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

L'équipe Williams l'avait annoncé en début de saison 2014 : Susie Wolff aurait l'occasion de piloter lors de deux séances d'essais libres. Le vendredi 4 juillet, pour la première séance d'essais du Grand Prix de Grande-Bretagne, la jeune femme se glisse alors dans le baquet de la FW36, pour ce qui sera une première en F1 depuis Giovanna Amati en 1992.

Malheureusement, après quatre boucles à Silverstone le matin, la jeune femme est contrainte d’immobiliser sa Williams sur le bas-côté suite à un problème mécanique.

"C’est très frustrant !", lâche-t-elle avec un timide sourire, qui masque difficilement une déception légitime. "Il y avait eu beaucoup de travail de fait sur la voiture, et un seul tour lancé, c’est peu ! C’est comme ça, parfois, la F1. Le problème vient de la pression d’huile, et ça a arrêté le moteur. C’est un problème assez définitif pour que les ingénieurs souhaitent arrêter le moteur et se concentrer sur les EL2."

Les premières sensations étaient pourtant excellentes selon Wolff, qui obtient néanmoins l'occasion de revivre cette expérience quelques jours plus tard à Hockenheim. Cette fois, elle boucle un total de 22 boucles, et signé un 16e chrono situé à 0’2s de son équipier Massa, auteur du 11 temps matinal avec les mêmes enveloppes pneumatiques.

"Il y avait tant de ramdam à Silverstone en raison du fait que ça allait être historique ; mais pour moi les actes parlent plus que 1000 paroles", annonce Wolff, gonflée à bloc. "On me demande si souvent si je suis assez bonne, si les femmes sont assez bonnes. Pour moi, une fois que je suis casquée et que je suis en piste, je ne suis différente de personne d’autre qui pilote. Et il me fallait le montrer."

partages
commentaires
Juin 2014 : Massa renoue avec la pole, la F1 avec l'Autriche
Article précédent

Juin 2014 : Massa renoue avec la pole, la F1 avec l'Autriche

Article suivant

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (5/5)

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (5/5)
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021