Juin 2014 : Newey rempile chez Red Bull... Mais prend du recul

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Toujours très courtisé dans le paddock, et au cœur des rumeurs les plus insistantes durant plusieurs semaines, Adrian Newey confirme finalement son engagement auprès de Red Bull Racing au début de l'été, en dépit de l'intérêt récurrent de Ferrari. A Monaco, le directeur technique de Milton Keynes avait démenti les contacts. A Montréal, l’équipe championne du monde se charge d'officialiser son engagement à long terme.

Sans en dévoiler la durée, Red Bull Racing a annoncé avoir signé un nouveau contrat avec Newey. De quoi mettre fin aux rumeurs pour la saison prochaine, et la suivante au moins. L'information principale, c'est que le Britannique hérite de nouveaux projets au sein de la structure autrichienne : autrement dit, le génie va prendre du recul par rapport à la F1.

La prise de recul d’Adrian Newey s'accompagne du projet qui le fascine et qu’il attendait tant : l’America’s Cup. En effet, Red Bull Advanced Technologies a annoncé la naissance d’un partenariat avec le Ben Ainslie Racing, qui n’est autre que l’équipe britannique de voile pour la prochaine Coupe de l’America, qui aura lieu en 2017.

Néanmoins, Christian Horner a insisté sur le fait que Newey conservait une implication très importante dans le programme 2015. La future RB11 portera encore, à n’en pas douter, la patte de celui qui est considéré comme le meilleur concepteur de monoplaces depuis de très nombreuses années.

"Adrian a été dans une phase de transition cette année, où il a pris un peu plus de recul du côté opérationnel, mais il est toujours très impliqué et l’a été pour la voiture de 2015", insiste Horner dans les colonnes d’Autosport. "Comme nous développons l’aspect "Technologies Avancées", il va avoir une implication clé là-dedans, mais la Formule 1 restera profondément gravée en lui et il prend du plaisir à travailler dans notre environnement et avec les ingénieurs. En dépit du fait qu’il y aura une implication diminuée d’Adrian, celle-ci restera très positive."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités