Magnussen : Grosjean est "phénoménal sur un tour" et mérite plus de crédit

Kevin Magnussen considère Romain Grosjean comme l'un des meilleurs pilotes dans l'exercice des qualifications. Le Danois pense que le talent de celui qui a été son équipier pendant quatre ans n'a pas été suffisamment remarqué.

Magnussen : Grosjean est "phénoménal sur un tour" et mérite plus de crédit

Mick Schumacher et Nikita Mazepin vont faire leurs débuts en F1 chez Haas en 2021, succédant à Romain Grosjean et Kevin Magnussen, qui vont quitter la F1. Les deux hommes ont partagé le garage de l'équipe américaine durant quatre saisons et malgré quelques frictions en piste, comme à Silverstone en 2019, leur relation est restée bonne. Magnussen estime même que le talent de celui qui est désormais son ancien coéquipier est sous-estimé. À ses yeux, Grosjean est l'un des meilleurs pilotes du plateau dans l'exercice des qualifications.

"Avec Romain, je pense avoir vu un pilote incroyablement rapide sur un tour, ça ne veut pas dire qu'il n'est pas rapide en course, il est super rapide en course également, mais particulièrement sur un tour, il a quelque chose de spécial", a déclaré le Danois. "Je pense que l'avoir en référence, surtout sur un tour, m'a permis de progresser en qualifications. Il faut vraiment être bon pour battre Romain en qualifications. C'est dur d'imaginer quelqu'un plus rapide que lui parce que dans les bons jours, il est phénoménal sur un tour."

Lire aussi :

Si l'on exclut le GP de Styrie, où Grosjean n'a pas pas pu faire de tour rapide en raison d'un souci d'ERS, les deux hommes ont fait jeu égal dans l'exercice des qualifications cette année, devançant chacun l'autre à sept reprises.

Une réputation injustifiée ?

Certaines erreurs de Romain Grosjean, comme l'accident du départ en Belgique en 2012 ou sa sortie de piste sous régime de voiture de sécurité en Azerbaïdjan en 2018, lui ont valu des critiques du public, une situation dont le Franco-Suisse s'est amusé en précisant qu'il est "résistant aux haters et aux feu" dans sa biographie sur les réseaux sociaux. Grosjean jouit cependant d'une bonne image dans le paddock et il apparaît à la huitième place du classement 2020 établi par les pilotes eux-mêmes. Pour Magnussen, l'image que certains ont de Grosjean est injustifiée.

"C'est amusant, parce que Romain a fait quelques erreurs qui ont beaucoup attiré les regards ces dernières années, et je pense que cela a diminué le crédit qu'on aurait dû accorder à son talent dans la voiture. Personnellement, je pense qu'il n'y a pas beaucoup de gens capables d'être plus rapides que lui sur un tour."

Lire aussi :

Kevin Magnussen n'est pas le seul à défendre Romain Grosjean. Lewis Hamilton pense que le pilote a su tirer les leçons de ses erreurs pour devenir un pilote plus complet. "Il a passé beaucoup de temps [en F1] et je pense qu'on l'a vu vraiment mûrir. Je l'ai constaté entre ses moments difficiles, comme Spa, et maintenant", a déclaré le septuple Champion du monde au micro de Canal +.

Des propos également appuyés par Sebastian Vettel, qui estime que Grosjean a "vraiment beaucoup de talent", ce qu'il n'a pas toujours pu montrer en F1 : "Il était l'une des étoiles montantes quand il est arrivé", a rappelé l'Allemand. "Il n'a jamais vraiment été dans les meilleures voitures au cours de sa carrière."

Avec Luke Smith

partages
commentaires
Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1

Article précédent

Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1

Article suivant

Permis à points : Albon, Hamilton et Russell mauvais élèves

Permis à points : Albon, Hamilton et Russell mauvais élèves
Charger les commentaires
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021