Klien apprendra, comme Massa et Alonso l'ont fait

Souvenez vous de l'histoire de Christian Klien, ce jeune autrichien arrivé en F1 en 2004 chez Jaguar Racing, puis Red Bull Racing

Souvenez vous de l'histoire de Christian Klien, ce jeune autrichien arrivé en F1 en 2004 chez Jaguar Racing, puis Red Bull Racing.

Fin 2006, il avait refusé la proposition de son équipe, qui lui offrait une place de pilote aux USA, laissant ainsi Robert Doornbos saisir sa chance outre-Atlantique. Déterminé et sûr de lui, Klien pensait rouler en 2007.

Mais voilà, cette année, il n'est que pilote essayeur, dans une équipe Honda F1 Racing complètement désemparée en raison de ses piètres résultats de ce début de saison et un compteur de points toujours vierge.

L'année prochaine, Klien pourrait tout de même avoir sa chance dans l'équipe japonaise, à condition que Barrichello songe enfin à prendre sa retraite et que les jeunes James Rossiter et Marco Andretti ne fassent pas d'ombre à l'autrichien.

De plus, cette année, Klien roule peu en raison de la nouvelle réglementation du vendredi. Pourtant, le pilote essayeur Honda positive. "Je passe moins de temps dans la voiture ", explique-t'il. "Mais ça me laisse du temps pour discuter avec les ingénieurs et pour comprendre les aspects techniques."

"Je me suis aussi entretenu avec Massa et Alonso, qui m'ont expliqué qu'ils ont beaucoup appris quand ils étaient pilotes essayeurs. C'est ce que je veux aussi. Je dois toujours être en forme, au cas où je dois remplacer un pilote", conclut Christian.

Durant ce break d'un mois, il participera d'ailleurs à des essais au circuit du Castelet. Il faudra bien cela à Honda pour retrouver un minimum de confiance et surtout pour redresser la barre, qui semble déjà très tordue pour elle.


Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Doornbos , Marco Andretti , James Rossiter , Christian Klien
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités