Klien : "La Formule 1 la plus laide que j'ai jamais vue"

Depuis deux jours, date de la reprise des essais d'intersaison, l'écurie BMW tourne sur le circuit de Barcelone avec une F1

Depuis deux jours, date de la reprise des essais d'intersaison, l'écurie BMW tourne sur le circuit de Barcelone avec une F1.08B, c'est à dire une monoplace conforme aux réglementations 2009.

Pourvue d'un aileron avant très large et d'un aileron arrière raccourci mais surélevé, la F1 de l'année prochaine n'est pas du goût de tout le monde, comme en attestait la réaction de Christian Klien, pilote essayeur de BMW.

"Je n'ai jamais vu une voiture aussi sexy," plaisantait l'autrichien après les essais. "Ca semble vraiment, vraiment nouveau pour tout le monde. Pour moi, pour le moment, c'est la Formule 1 la plus laide que j'ai jamais vue."

"Ca ne va tout simplement pas ensemble. Mais nous nous y habituerons. Il y aura beaucoup de modifications jusqu'à la première course, en mars."

En revanche, sur le plan du comportement de la monoplace, Klien est d'ores et déjà satisfait : "Elle se conduit assez bien, vraiment. Comme vous l'avez vu, les temps au tour sont déjà assez bons. Il y aura encore des améliorations durant l'hiver. Globalement, il y a une grosse perte d'appuis mais les pneus slicks compensent beaucoup ce phénomène."

"Surtout dans les virages lents, vous disposez de beaucoup plus d'appuis avec les pneumatiques slicks. Les virages rapides sont un peu plus délicats. Mais aujourd'hui, le problème principal venait des températures fraîches."

Le pilote BMW a d'ailleurs rencontré des difficultés pour faire monter ses gommes en température : "Ce sont les premiers pneus slicks. Maintenant, je ne suis pas sûr qu'ils évolueront, mais les faire chauffer ne paraît pas évident, même avec des températures estivales."

"Le retour des slicks est un bonne chose. Les voitures paraissent plus belles avec des slicks. Il est également important de changer les règlements après quelques années afin de donner une chance aux autres écuries et de réduire les vitesses. Maintenant nous allons peut-être perdre deux secondes au tour."

Ces changements offriront-ils plus de spectacles aux spectateurs ? "Même avec cette aérodynamique, il n'est pas encore possible de piloter en se plaçant juste derrière un autre voiture. Nous verrons lors des premières courses. Le souci sera surtout de ne pas casser l'aileron avant dans le premier virage."

"Ce matin nous n'étions pas sûrs de pouvoir rouler dans la dernière chicane, où les vibreurs sont assez hauts. Mais en fin de compte ce n'est pas un problème."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Christian Klien
Type d'article Actualités