Kobayashi a un bon feeling pour la Chine

Pendant que Sergio Perez jubilait et explosait aux yeux de tous en ce début de saison 2012, son coéquipier Kamui Kobayashi a mangé du pain noir, ne ramenant aucun point d’Australie et de Malaisie

Pendant que Sergio Perez jubilait et explosait aux yeux de tous en ce début de saison 2012, son coéquipier Kamui Kobayashi a mangé du pain noir, ne ramenant aucun point d’Australie et de Malaisie. Le Japonais espère donc retrouver le chemin des points dès la prochaine manche, en Chine, sur le tracé International de Shanghai.

J’ai toujours de bonnes sensations pour ce Grand Prix. J’apprécie réellement le circuit de Shanghai car j’aime beaucoup ses courbes rapides, qui devraient convenir à notre auto. L’an dernier, la course avait été agréable, et j’avais inscrit un point après être parti depuis la 13ème place sur la grille”, se remémore-t-il.

Le pilote japonais compte sur la douceur de la C31 avec ses enveloppes Pirelli pour sortir du lot et profiter d’une surface abrasive pour se hisser dans les points.

La température de la piste pourrait être inférieure à celle de la Malaisie, plus proche de celle de Melbourne. Ce sera une bonne chose pour nous et les pneus, mais nous verrons ce qu’il en est réellement une fois que nous serons sur place. Quoi qu’il en soit, j’arriverai à Shanghai avec une approche positive et, après la courte pause, il sera intéressant de voir les améliorations apportées par chacun. Personnellement, j’ai profité de ces quelques jours de repos supplémentaires pour travailler ma condition physique avec notre physiothérapeute Joseph Leberer, au Japon”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Sergio Pérez
Type d'article Actualités