Kobayashi revient sur son strike

Kamui Kobayashi n'a pas réitéré son exploit de Suzuka à Yeongam

Kamui Kobayashi n'a pas réitéré son exploit de Suzuka à Yeongam. Un accrochage au premier tour, puis l'abandon quelques tours après. Il n'y pas grand chose à dire sur la course du Japonais.

C'est une course à oublier. À la base j'ai pris un bon départ, puis nous étions à quatre de front à l'approche du virage 3. J'avais Nico (Rosberg) à ma droite, Jenson (Button) et Sergio (Pérez) à ma gauche,” explique le pilote Sauber.

Quelqu'un a touché ma roue arrière et il m'était impossible de contrôler la voiture. Je n'ai pas réussi à éviter l'accident; je suis désolé d'avoir ruiné la course de certains pilotes, ce n'était pas mon intention. Je n'avais nulle part où aller, c'est de ma faute.

Un accident regrettable qui met hors-course deux pilotes et provoque notamment la colère du clan McLaren. La Sauber de Kamui était également sévèrement endommagée, plus qu'à première vue.

Je suis passé par les stands pour réparer les dégâts sur ma voiture. Mais ils étaient trop importants pour finir la course, j'ai donc abandonné au bout de 17 tours.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi
Équipes McLaren , Sauber
Type d'article Actualités