Kobayashi veut croire en un avenir positif pour les repreneurs de Caterham

partages
commentaires
Kobayashi veut croire en un avenir positif pour les repreneurs de Caterham
4 juil. 2014 à 11:45

Kamui Kobayashi n’est pas inquiet concernant son baquet de titulaire F1, en dépit de la revente de l’équipe Caterham à un consortium d’investisseurs mené par Colin Kolles et des importants changements organisationnels à la tête de l’organigramme

Kamui Kobayashi n’est pas inquiet concernant son baquet de titulaire F1, en dépit de la revente de l’équipe Caterham à un consortium d’investisseurs mené par Colin Kolles et des importants changements organisationnels à la tête de l’organigramme.

Kobayashi, qui pilote gratuitement cette année mais n’amène pas de budget, a rencontré les nouveaux propriétaires avant de se rendre sur la manche de Silverstone. Le Japonais assure publiquement que le team respectera son engagement vis-à-vis de lui jusqu’au terme de son contrat, prenant fin lors de la dernière manche de la saison 2014.

« Je dois y croire. J’ai un contrat », se convainc le Japonais. « Je piloterai cette année, c’est sûr. Pour le futur, je n’ai pas vraiment parlé avec eux de ça. Je pense que la semaine prochaine, nous aurons plus de temps pour parler avec le patron. On verra. Quoi qu’il se passe, je pense que mon travail cette année est de ramener des résultats ».

Kobayashi sait que le nouveau repreneur a fixé pour objectif de tenter de boucler la saison 2014 en 10ème place du championnat du monde des constructeurs. Une mission compliquée, Marussia tenant la corde pour cette place grâce aux deux points inscrits par Jules Bianchi à Monaco. Le team de Leafied doit désormais inscrire les premiers points de son histoire pour espérer atteindre son objectif, et collecter les primes de fin de saison l’accompagnant.

« Nous devons faire tout ce que nous pouvons. Le nouveau boss dit qu’il veut que nous poussions pour cette année, et c’est un message clair pour tout le monde. Il est agressif mais e pense que c’est ce que nous devons faire. Nous avons plus d’argent, et pouvons introduire plus de développements. Nous n’avons rien à prendre, c’est simple ! Nous devons nous serrer les coudes en tant qu’équipe et nous concentrer pour obtenir notre position au championnat ».

Prochain article Formule 1
L'énorme frustration de Susie Wolff à Silverstone

Article précédent

L'énorme frustration de Susie Wolff à Silverstone

Article suivant

Button répond aux reproches de Ron Dennis

Button répond aux reproches de Ron Dennis

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Colin Kolles , Jules Bianchi
Type d'article Actualités