Kovalainen attend les bonnes opportunités

Sans baquet de titulaire pour la saison 2013 de Formule 1, Heikki Kovalainen a été contraint à se contenter d'un poste de pilote de réserve, accompagné de quelques séances d'essais libres

Sans baquet de titulaire pour la saison 2013 de Formule 1, Heikki Kovalainen a été contraint à se contenter d'un poste de pilote de réserve, accompagné de quelques séances d'essais libres.

Bien que sa carrière ne semble plus être sur la bonne voie, le pilote de 31 ans garde espoir quant à son avenir, et compte profiter de son rôle actuel chez Caterham pour saisir les opportunités quand elles se présenteront.

Au bout du compte, je veux être titulaire, cela ne fait aucun doute”, déclare le Finlandais dans les colonnes de Motorsport Monday. “Être ici [chez Caterham] me met dans une meilleure position pour y parvenir. Piloter la voiture au lieu de piloter un simulateur, ça aide. Par ailleurs, qui sait ce qui va se passer chez Caterham. Les choses pourraient changer”.

L'objectif le plus réaliste pour Kovalainen serait un retour en course en 2014. L'histoire de la Formule 1 a connu des années sabbatiques dont les retours ont été diamétralement opposés. En 2004, Jacques Villeneuve faisait son retour en F1 pour les trois dernières courses de la saison, remplaçant Jarno Trulli chez Renault, mais ne parvenait pas à marquer le moindre point ; sa méforme allait se prolonger lors de la saison suivante. Adrian Sutil, au contraire, connaît un début de saison 2013 convainquant et se montre déjà compétitif face à son coéquipier Paul di Resta, après une année 2012 vierge de toute activité en monoplace. Le retour de Kovalainen serait-il celui d'un Sutil, ou celui d'un Villeneuve ? La perspective de devoir se remettre dans le bain ne l'effraie pas.

J'ai suffisamment d'expérience, donc je ne pense pas avoir besoin de garder mes sensations”, estime-t-il. “Piloter le vendredi de temps en temps est très utile. Je ne pense pas que cela me prendrait trop longtemps si je devais sauter dans la voiture et prendre la piste, je ne m'en inquièterais pas et je ne pense pas avoir besoin de faire quoi que ce soit d'autre pour rester affûté”.

Le pilote Caterham se sent donc affûté, prêt à remonter la pente après une carrière en F1 lors de laquelle il a descendu la hiérarchie jusqu'à se retrouver pilote essayeur, fait rare pour un vainqueur en Grand Prix. Reste à savoir si les opportunités attendues se présenteront.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Jacques Villeneuve , Heikki Kovalainen , Paul di Resta , Adrian Sutil
Type d'article Actualités