Kovalainen : "Faire une course solide, voil? notre objectif"

Heikki, vous connaissez le circuit du Hungaroring pour y avoir roulé en GP2 notamment

Heikki, vous connaissez le circuit du Hungaroring pour y avoir roulé en GP2 notamment. Est-ce un circuit qui vous plaît ?

HK : Oui, c’est un circuit amusant pour les pilotes. En GP2, j’étais suffisamment rapide pour gagner mais il est incroyablement difficile de doubler ici et j’ai finalement terminé deuxième et cinquième car je n’étais pas capable de dépasser les voitures devant moi. Alors comme à Monaco, je pense que les qualifications seront primordiales pour ce Grand Prix de Hongrie. Il faudra essayer de bien se positionner pour pouvoir ensuite faire une course solide et agressive, car ce sera encore une fois notre objectif ce week-end.

Après votre course en demi teinte du Nürburgring, pensez-vous pouvoir mieux faire en Hongrie ?

HK : Nous essaierons en tout cas ! Nous avons tourné trois jours à Jerez la semaine dernière pour préparer ce Grand Prix de Hongrie et la Turquie après le break estival et je pense que nous avons tous envie de bien faire ce week-end. Nous avons quelques évolutions sur la voiture pour cette course donc j’ai hâte de disputer ce Grand Prix !

Les courses peuvent parfois être ennuyeuses à regarder ici pour le public et pourtant les pilotes semblent apprécier ce circuit du Hungaroring. Pourquoi ?

HK : C’est une piste très exigeante et difficile sur le plan physique pour les pilotes car il peut faire très chaud et il y a peu de lignes droites pour souffler. Il y a beaucoup d’enchaînements, la surface est un peu bosselée et il faut rester concentré à chaque tour de la course. Nous aimons tous relever des défis, sentir la voiture à la limite et essayer d’attaquer encore davantage pour être plus rapide… Je pense que c’est le type de circuit où le pilote peut faire la différence et cela explique pourquoi il plaît !

Sur quoi allez-vous devoir vous concentrer pour améliorer la R27 au fil du week-end ?

HK : Il n’y a pas vraiment de virages à très haute vitesse. Il faudra surtout se concentrer sur l’équilibre mécanique et les appuis qui devront être élevés pour faciliter le passage de la voiture dans les parties sinueuses notamment. Nous essaierons ensuite d’avoir une monoplace stable au freinage et assez réactive dans les changements rapides de direction car ce circuit compte quelques enchaînements assez exigeants. Une bonne motricité sera également nécessaire mais c’est généralement un point sur lequel la R27 réagit bien de par sa conception. Nous aurons beaucoup à faire mais je suis persuadé que nous aurons les moyens de faire un bon résultat ce week-end, nous ferons tout notre possible pour dans tous les cas !

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités