Kovalainen garde toute sa confiance

Ayant rejoint McLaren suite à son départ de chez Renault, Heikki Kovalainen connait un début de saison assez difficile

Ayant rejoint McLaren suite à son départ de chez Renault, Heikki Kovalainen connait un début de saison assez difficile.

En effet, le finlandais n'est crédité que de vingt points à l'heure actuelle quand son coéquipier, Lewis Hamilton, en possède dix-huit de plus, soit trente-huit.

Toujours en terme de comparaisons, notons que le britannique a déjà remporté deux courses et est monté à quatre reprises sur le podium alors que Kovalainen n'a sabré le champagne qu'une seule fois, en Malaisie où il avait terminé troisième.

Malgré tout, le pilote McLaren déclare que ce début de saison difficile n'entame en rien sa confiance et qu'il se sent capable d'obtenir de meilleurs résultats, à condition de vivre un week-end sans problème.

"Je n'ai pas le sentiment que ma confiance ait baissé à cause de ces problèmes. J'ai eu quelques courses difficiles mais en général, j'ai fait de très solides séances de qualifications. Ensuite, j'ai eu quelques ennuis techniques ou le crash à Barcelone. Je n'ai pas pu concrétiser en course."

"A Magny-Cours, c'était le contraire. En qualifications, nous avons eu la pénalité mais dimanche, la voiture semblait très forte," explique-t-il.

"Donc je ne pense pas que ça ait fait une grande différence sur le niveau de confiance. Bien sûr, tout le monde dans l'équipe a pour objectif d'obtenir un bon résultat et nous essayons de progresser et d'avoir des résultats encore meilleurs."

Sur le circuit de Nevers Magny-Cours, en France, Kovalainen a réalisé une course solide. Parti depuis la onzième position en raison d'une rétrogradation de cinq places sur la grille de départ, il a terminé au pied du podium, juste derrière le pilote Toyota, Jarno Trulli.

Son coéquipier, Lewis Hamilton, a également reçu une pénalité sur la grille de départ du Grand Prix de France et depuis le début de la saison, McLaren a fait l'objet de nombreuses sanctions, mais le natif de Suomussalmi ne pense pas que son équipe soit dans le collimateur de la FIA.

"Je ne pense pas qu'il y a trop de pénalités. On reçoit une pénalité dès que l'on fait quelque chose de mal. Et je ne pense pas que nous devrions y prêter plus d'attention."

"Nous devons faire en sorte de ne pas faire d'erreur et nous ne recevrons pas de sanctions. Je ne crois pas qu'il y en ait plus pour McLaren que pour les autres. Je pense que nous avons fait quelques erreurs, j'ai fait des erreurs. Si nous ne recommençons pas, tout ira bien."

La prochaine étape du championnat est le Grand Prix de Grande-Bretagne, qui se déroulera dans moins de deux semaines à Silverstone.

Après avoir largement dominé l'épreuve française, Ferrari se rendra dans le fief de McLaren en tant que favori. Cependant, Heikki Kovalainen a confiance en son équipe et est persuadé qu'elle sera très forte sur le circuit anglais.

"Je suis plutôt content du rythme de la voiture. Le sentiment est que la voiture est forte. Bien sûr, en essais privés il est difficile de dire ce que font les autres équipes, mais Ferrari sera sans aucun doute fort ici," a-t-il déclaré à l'occasion des tests de Silverstone.

"Mais c'est une chose à laquelle nous ne devons pas trop prêter attention. Nous essaierons d'améliorer notre voiture et notre package, et je suis sûr que nous serons compétitifs. Seulement, je sais pas ce que font les autres équipes."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Lewis Hamilton , Heikki Kovalainen
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités