Kovalainen paye son départ catastrophique

Onzième sur la grille de départ du Grand Prix du Brésil, Heikki Kovalainen a conclu la course à une décevante quatorzième place

Onzième sur la grille de départ du Grand Prix du Brésil, Heikki Kovalainen a conclu la course à une décevante quatorzième place.

En cause, un nouveau départ raté. Kovalainen a pris un envol catastrophique, rétrogradant au quinzième rang au premier virage, puis à la dix-huitième place.

Par la suite, le pilote Lotus est remonté jusqu'à la douzième place mais espérait la pluie. Cette dernière n'est pas venue, si bien que son dernier relais a duré 36 tours, plus de la moitié de la course. Il a fini le Grand Prix à treize secondes des points.

Il n'y a que la course qui a été décevante, le reste, ça allait”, relativise Kovalainen dans les colonnes d'Autosport. “En qualifications, ce n'était pas parfait, mais ce n'était pas un désastre. Aujourd'hui, à nouveau, j'ai eu des difficultés au départ parce que je ne suis pas arrivé à suivre la procédure comme il faut et j'étais d'emblée sur la défensive. Après ça, il a fallu prendre des risques, s'arrêter un peu tôt pour essayer de dépasser, mais le départ était le gros problème”.

Décidément, l'extinction des feux aura été un moment délicat pour le Finlandais lors de son intérim chez Lotus. “J'avais eu des problèmes à Austin avec le départ et nous avons beaucoup travaillé cette semaine pour essayer de faire en sorte que le départ se passe bien, et j'ai quand même eu des difficultés, donc c'était décevant”, regrette Kovalainen.

Le temps de réaction à Austin, c'était juste parce que je n'étais pas synchronisé avec la procédure de départ, et j'étais encore en train d'appuyer sur des boutons quand tout le monde est parti. Cette fois, je me suis donné plus de temps pour tout faire comme il faut, mais malgré tout, je n'ai pas trouvé les bons réglages pour le départ”, conclut-il.

Malgré d'évidentes circonstances atténuantes, Kovalainen n'a pas atteint l'objectif qui lui avait été fixé par Lotus : marquer des points pour aider l'équipe au championnat des constructeurs. Dans ce contexte, bien qu'Éric Boullier l'ait mentionné comme candidat possible il y a quelques jours, il paraît peu probable qu'il obtienne un baquet de titulaire à Enstone pour 2014.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités