Kovalainen : "Proche du milieu de peloton"

Nouveau tir groupé pour les monoplaces de l’équipe Team Lotus, qui ont rejoint l’arrivé de ce Grand Prix d’Abu Dhabi en 17ème et 18ème positions

Nouveau tir groupé pour les monoplaces de l’équipe Team Lotus, qui ont rejoint l’arrivé de ce Grand Prix d’Abu Dhabi en 17ème et 18ème positions.

Une nouvelle fois, Heikki Kovalainen a été en mesure de lutter face à certains pilotes du milieu de peloton. Le Finlandais a tenu le rythme pendant les deux premiers relais avant de lâcher prise dans le troisième.

"J’ai pris un nouveau bon départ et, à partir de là, toute la course a été assez simple. Je n'ai pas eu le moindre problème pendant le Grand Prix. Les arrêts ont été bons et la stratégie a fonctionné comme prévu," a déclaré Kovalainen

"Il semble que dans les deux premiers relais, quand la course se mettait encore en place, nous pouvions suivre le rythme des voitures de devant, et cela montre toute l’étendue de nos progrès. Lorsque nous avons chaussé les pneus durs pour le dernier relais, les performances ont évidemment un peu chuté mais nous avons fait un nouveau bon relais jusqu'à la fin, avec Senna qui perdait du temps par rapport à nous. Cela montre que nous devrions être en mesure d'être plus proches du milieu de peloton l'an prochain. Comme il nous reste une course, nous allons nous concentrer sur le Brésil et nous assurer de finir la saison sur le rythme qui est le nôtre depuis Singapour."

De son côté, Jarno Trulli en finit avec un week-end difficile marqué par quelques problèmes mécaniques et une fièvre avec laquelle il est arrivé à Abu Dhabi. Il se concentre désormais sur le Brésil, où il souhaite faire un bon résultat.

"J'ai perdu quelques places au départ en glissant sur l'embrayage, mais après quelques tours, j'ai redoublé les voitures qui m'avaient passé. Je me suis ensuite concentré sur le fait d'amener la voiture à l'arrivée. Le deuxième relais était assez bon, mais dans le dernier, avec les pneus durs, j'ai eu du mal à faire monter mes gommes en température. Je ne pouvais donc plus vraiment attaquer," a ajouté l’Italien.

"Cela a été un week-end un peu difficile. Je suis arrivé à Abu Dhabi avec un peu de fièvre, et avoir perdu du temps dans la troisième séance a évidemment rendu les choses plus compliquées. Maintenant, je veux m'assurer d'avoir le meilleur rythme de course possible au Brésil et d'aider l'équipe à assurer la dixième place au championnat du monde des constructeurs."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités