Kovalainen s'attend à une retraite forcée

À moins d'un miracle à Interlagos, Caterham F1 Team va finir la saison 2012 à la 11e place du championnat constructeurs, ce qui pourrait obliger l'équipe à engager deux pilotes payants du fait de lourdes pertes en primes de championnat

À moins d'un miracle à Interlagos, Caterham F1 Team va finir la saison 2012 à la 11e place du championnat constructeurs, ce qui pourrait obliger l'équipe à engager deux pilotes payants du fait de lourdes pertes en primes de championnat.

Heikki Kovalainen en est conscient. Il sait aussi que cela signifie peut-être la retraite pour lui, car il est peu probable qu'il trouve un autre volant sans apporter de sponsors.

Le contrat était presque prêt à être signé [avant Singapour]”, regrette le Finlandais. “La situation a changé, et à ce moment-là, certaines des équipes avec lesquelles nous discutions n'avaient plus de place. Cela m'a mis dans une mauvaise situation”.

Dans la situation dans laquelle je suis, il n'y a rien d'autre que je puisse faire. C'est à l'équipe de voir ce qu'elle veut faire”, ajoute-t-il.

Après les qualifications à Austin, une journaliste de Sky Sports lui a demandé s'il était confiant quant à trouver un volant pour 2013. “Il commence à être tard, donc pas vraiment”, a-t-il répondu après avoir soupiré.

Si Kovalainen était contraint à quitter la F1, que ferait-il ? Il est de notoriété commune que le pilote Caterham aime le golf, mais est-il intéressé par d'autres sports automobiles ?

Si je ne suis pas pilote de course, je ferai quelque chose de complètement différent. J'ai quelques idées, mais je n'y ai pas vraiment réfléchi”, admet Heikki.

En-dehors de la Formule 1, il n'y a pas grand-chose qui m'intéresse, pas même les voitures de sport. Le DTM ? Non. Les États-Unis ? Non. Le rallye est vraiment la seule chose qui m'intéresse, mais on a vu à quel point c'est difficile”, conclut celui qui avait testé la Citroën de Sébastien Loeb, fin 2007.

Seul le top 12 d'un pilote Caterham à Interlagos pourrait venir sauver la carrière de Kovalainen : le Finlandais espérera certainement que la pluie se déverse sur São Paulo.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Loeb , Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités