Kubica aurait pu offrir la victoire à BMW

Auteur d'un Grand Prix remarquable jusqu'à trois de la fin, Robert Kubica pensait pouvoir décrocher la victoire grâce à une monoplace chaussée de pneumatiques durs

Auteur d'un Grand Prix remarquable jusqu'à trois de la fin, Robert Kubica pensait pouvoir décrocher la victoire grâce à une monoplace chaussée de pneumatiques durs. Mais en portant une attaque sur Sebastian Vettel, le pilote BMW a perdu toute chance de finir la course.

De son côté, Nick Heidfeld a rallié l'arrivée à une anonyme onzième place. Il faut dire que le pilote allemand disposait d'une monoplace assez endommagée après l'accrochage du premier tour.

Nick Heidfeld (11e) :


"Aujourd'hui, le résultat de la course est extrêmement décevant pour moi. J'ai pris un bon départ et ai réussi à gagner des places d'entrée de jeu. Ma stratégie était prometteuse également. Puis dans la zone de freinage du premier virage, je me sentais en sécurité car lorsque j'ai regardé, il n'y avait aucune voiture derrière moi. J'étais au milieu de la piste, mais soudainement j'ai ressenti un choc."

"J'ai dû ravitailler pour changer de pneumatiques et d'aileron avant, mais les dégâts sur la voiture étaient plus importants et piloter ainsi était sans espoir. Avec une voiture aussi lente, je pense que le KERS m'a au moins aidé à défendre ma position. Mais en fin de compte, ça n'a pas beaucoup d'importance car qui se soucie du fait que vous finissiez onzième ou treizième."

Robert Kubica (abandon) :


"Quelle déception ! J'avais une occasion de remporter cette course parce que Jenson Button et Sebastian Vettel roulaient avec des pneumatiques tendres et étaient en difficulté, alors que j'avais des gommes dures et que j'étais en mesure de rouler beaucoup plus vite."

"Sebastian est sorti large du premier virage et ensuite il a freiné tôt. J'étais déjà devant, mais il n'a pas voulu me laisser passer. Puis il a eu beaucoup de sous-virage et il m'a touché. Mon aileron avant était sous la voiture, du coup j'ai tapé le mur dans virage 5. Je pense que Sebastian a été trop optimiste. Si ça avait été le dernier virage, ok, mais il y avait encore trois tours à couvrir et il n'avait aucune chance de défendre sa position parce que j'étais beaucoup plus rapide."

"Nous avons tous les deux eu un excellent week-end jusqu'à cet instant et nous quittons Melbourne sans rien. C'est vraiment dommage ! Ma voiture était vraiment très bonne, surtout sur le second relais, lorsque j'ai signé les meilleurs temps en course. C'est la course !"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Nick Heidfeld , Robert Kubica , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités