Kubica ira voir ailleurs s'il ne peut pas être en F1 en 2019

partages
commentaires
Kubica ira voir ailleurs s'il ne peut pas être en F1 en 2019
Par : Scott Mitchell
12 sept. 2018 à 13:20

Robert Kubica cherchera d'autres options en sports mécaniques s'il n'obtient pas de baquet en Formule 1 en 2019.

Le Polonais n'a pas pris le départ d'une course de F1 depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi 2010, en raison d'un accident lors d'un rallye début 2011 durant lequel il a subi des blessures qui ont mis sa vie en danger et lui ont laissé des séquelles relativement importantes.

Kubica est le pilote de réserve de Williams cette saison et pourrait même se hisser au rang de pilote de course dès cette année si les efforts pour transférer Lance Stroll chez Racing Point Force India, dont son père est un investisseur, portent leurs fruits.

Lire aussi :

Le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 a déclaré à Motorsport.com qu'il mettrait probablement un terme à sa recherche d'un retour en F1 s'il n'obtenait pas une campagne complète l'an prochain. "J'ai consacré beaucoup de temps et d'efforts pour avoir une opportunité et la priorité serait d'être sur la grille de départ en Australie. Mais si ce n'est pas le cas, j'envisagerai un autre championnat ou un autre rôle. Comme je l'ai dit, pour le moment, je me concentre sur la recherche d'une opportunité."

Kubica a répété à maintes reprises qu'il n'avait aucun doute sur sa capacité à courir de nouveau en F1, mais il a reconnu qu'il lui faudrait du temps pour retrouver le "rythme". Il pense d'ailleurs qu'un retour cette saison aurait éliminé toutes les questions sur ses perspectives en compétition, de la même manière que son travail avec Renault et Williams a progressivement réduit l'attention portée sur les limites liées sa blessure au bras.

"Quand vous ne [courez] pas pendant un long moment ou que vous le faites comme moi, tous les trois mois, il est normal de devoir passer par différentes phases pour retrouver son rythme, retrouver des sensations aussi naturelles que possible."

"Si vous preniez même le meilleur joueur de tennis et que vous lui disiez : 'Maintenant, tu t'arrêtes pendant six ans'. Même sans blessures, rien. Ensuite, vous lui donnez une heure d'entraînement et vous le propulsez en finale de Wimbledon, il aura probablement plus de mal que tous les gens qui jouent régulièrement. J'aurais eu tellement de temps dans la voiture [si j'avais couru cette saison] qu'il n'y aurait plus de points d'interrogation me concernant."

Kubica a envisagé d'allier son rôle chez Williams cette saison à une campagne en Championnat du monde d'Endurance, en LMP1. Il n'a finalement pas choisi cette option parce qu'il ne voulait pas en faire trop, mais il a toutefois indiqué que le WEC était une voie attirante si revenir en F1 n'était pas possible.

"C'est une course complètement différente, une catégorie complètement différente. Ça pourrait être un bon défi. Je l'ai vu avec le rallye, OK, le rallye c'est complètement différent de la course, et des courses d'Endurance, elles ont plus de similitudes avec la F1, disons, mais c'est quand même une catégorie différente. Je pense que les nouveaux défis sont bons. Il y a toujours quelque chose de plus qui vous donne envie d'y aller et de voir comment vous vous en sortez."

Avec Erwin Jaeggi

Prochain article Formule 1
La longueur du circuit de Singapour réduite de 2 mètres

Article précédent

La longueur du circuit de Singapour réduite de 2 mètres

Article suivant

Le moteur Honda F1 est "bien plus fort" qu'on ne le croit

Le moteur Honda F1 est "bien plus fort" qu'on ne le croit
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités