Kubica déjà confirmé pour des essais libres

Pilote de réserve et de développement chez Williams, Robert Kubica ne sera pas un simple faire-valoir cette saison, loin de là : il a annoncé qu'il allait participer à plusieurs séances d'essais cette année.

Kubica déjà confirmé pour des essais libres
Williams FW41
Williams FW41
Jake Humphrey, Paddy Lowe, Claire Williams, Lance Stroll, Sergey Sirotkin et Robert Kubica sur la scène au lancement de la FW41
Lance Stroll, Sergey Sirotkin, Robert Kubica, Williams sur la scène au lancement de la FW41
Paddy Lowe, Claire Williams, Lance Stroll, Sergey Sirotkin et Robert Kubica sur la scène au lancement de la FW41
Paddy Lowe, Claire Williams, Lance Stroll, Sergey Sirotkin et Robert Kubica sur la scène au lancement de la Williams FW41
Sergey Sirotkin, Robert Kubica, Williams lors de la présentation de la FW41

Trois séances d'essais libres, et plus si affinité. C'est le temps de piste qui va être accordé à Robert Kubica en 2018, alors que le Polonais de 33 ans va jouer un rôle crucial en mettant à profit toute son expérience pour contribuer au développement de la Williams FW41. Un rôle d'autant plus important que les pilotes titulaires, Lance Stroll et Sergey Sirotkin, forment le duo le plus jeune de la grille.

"Bien sûr, je préférerais être là en tant que titulaire, mais il y a 12 mois, personne ne pensait que je serais en position de piloter une Formule 1", déclare Kubica à l'occasion du lancement de la monoplace. "J'essayais de lancer un projet LMP1, je cherchais un baquet de titulaire. Les 12 derniers mois m'ont beaucoup montré. Je suis plus que jamais convaincu d'être capable de piloter une Formule 1, malgré mon lourd handicap. C'est long, six ou sept ans loin du paddock de la Formule 1, la sensation sera un peu différente, mais je suis impatient et il va y avoir des émotions alors que je me trouve dans l'ombre de deux jeunes pilotes."

Kubica affirme donc prendre le volant de la FW41 lors des Essais Libres 1 des Grands Prix d'Espagne et d'Autriche, avec une troisième apparition qui reste à définir. Ses services devraient également être requis lors de certaines journées d'essais privés, qu'il s'agisse des essais hivernaux de Barcelone ou des tests en cours de saison.

"Je vais avoir l'opportunité de beaucoup piloter, par rapport à ce que permet la réglementation", commente le Polonais. "Il y a beaucoup de travail sur le simulateur à l'usine, je vais soutenir l'équipe. Si je peux aider les gars, aucun problème."

"Je trouvais que pour faire le meilleur travail possible, il fallait que je pilote la voiture, car la corrélation est très difficile, le simulateur jouant un rôle très important. Faisant partie de ce type de projet, c'est important pour moi d'utiliser cet outil du mieux possible. Il faut qu'il soit développé. Je pense que tout le monde a hâte de voir ce dont la nouvelle voiture est capable."

partages
commentaires
Lowe : des "progrès non négligeables" sur l'aéro de la FW41

Article précédent

Lowe : des "progrès non négligeables" sur l'aéro de la FW41

Article suivant

Livrée Renault 2018 : "Des choses différentes, plus vibrantes"

Livrée Renault 2018 : "Des choses différentes, plus vibrantes"
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021