Désolé mais impuissant, Kubica a failli faire perdre Verstappen

Bien malgré lui, Robert Kubica aurait pu empêcher Max Verstappen de s'imposer à Interlagos dimanche, à cause d'un incident survenu dans la voie des stands.

Désolé mais impuissant, Kubica a failli faire perdre Verstappen

Suite à un incident survenu dans la voie des stands lors du Grand Prix du Brésil, Robert Kubica a présenté des excuses à Max Verstappen, tout en soulignant qu'il était fautif malgré lui. Lors de la première salve d'arrêts au stand, et alors que Lewis Hamilton venait de tenter l'undercut avec un arrêt au tour précédent, Verstappen a vu Kubica quitter son emplacement juste devant lui. Le Polonais, qui n'a fait que suivre l'injonction de son équipe, n'a pas vu le Néerlandais et l'a tassé involontairement contre le mur, lui faisant ensuite perdre du temps pour quitter la pitlane. Les commissaires se sont rapidement saisis de l'incident puis ont sanctionné le pilote Williams d'une pénalité de cinq secondes.

Lire aussi :

En piste, Verstappen a trouvé l'ouverture sur Hamilton quelques instants plus tard, reléguant finalement au rang d'anecdote un incident qui aurait pourtant pu coûter très cher. D'autant que le système anti-calage de la Red Bull n'est pas passé loin de s'enclencher... "Ce n'était pas très agréable", confie Verstappen. "En fait, j'ai fait mon arrêt au stand puis je suis reparti, mais Robert aussi et il m'a presque fait sortir, je suis allé vers le mur. J'ai dû freiner et j'ai failli avoir l'anti-calage. Donc oui, c'était très juste."

Kubica a quant à lui insisté sur son embarras, acteur malgré lui d'une situation qu'il aurait aimé être le premier à éviter. Car il l'assure, à aucun moment il n'a vu que Verstappen se présentait juste derrière lui : "Non. Lorsque je l'ai entendu, c'était déjà trop tard. C'est dommage, car je sais ce que ça signifie lorsque l'on se bat aux avant-postes. Parfois je me battais devant et ce n'est pas quelque chose qui devrait arriver, surtout lorsque nous [chez Williams] nous battons contre nous-mêmes. Alors oui, je présente des excuses, mais je ne pouvais rien faire et je ne savais pas qu'il arrivait."

Pour le pilote Williams, cet avant-dernier Grand Prix avant de quitter l'écurie de Grove s'est conclu à la dernière place des pilotes encore en piste à l'arrivée. Le Polonais est le seul à avoir terminé à un tour du vainqueur.

Robert Kubica, Williams FW42, dans les stands

partages
commentaires
Albon n'est "pas en colère contre Hamilton"
Article précédent

Albon n'est "pas en colère contre Hamilton"

Article suivant

Mercedes : Le dernier arrêt proposé à Hamilton était "idiot"

Mercedes : Le dernier arrêt proposé à Hamilton était "idiot"
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021