Kubica : "Difficile de regarder la F1 à la télévision"

Il y a un peu moins de deux ans, Robert Kubica a été victime d’une violente sortie de piste qui l’a gravement blessé

Il y a un peu moins de deux ans, Robert Kubica a été victime d’une violente sortie de piste qui l’a gravement blessé. Après de nombreuses opérations, le Polonais a pu retrouver une partie de ses moyens, ce qui lui a permis d’effectuer quelques rallyes de façon assez impressionnante.

Malgré tout, Robert Kubica est bien conscient qu’il lui reste beaucoup de chemin à parcourir s’il veut remonter dans le baquet d’une Formule 1 un jour. Pour le moment, la mobilité de son bras droit ne lui permet pas de piloter une monoplace, et cela commence à lui peser.

"La Formule 1 me manque plus maintenant qu’il y a un an lorsque j’étais mal en point", explique Kubica dans une interview accordée à Autonews. "J’enchaînais les opérations et je me concentrais d’avantage sur ma guérison qu’autre chose. La Formule 1 était la dernière chose à laquelle je pensais. Mais lorsque je suis revenu au volant d’une voiture de rallye et que j’ai réalisé que j’étais toujours aussi rapide, j’ai commencé à repenser à la F1. Maintenant, je trouve que c’est difficile de regarder la F1 à la télé."

"La course me manque, et c’est mon plus gros problème. Lorsque je suis occupé à faire du rallye ou à effectuer des essais, je n’y pense pas mais lorsque je suis à la maison un dimanche après-midi et qu’il y a une course de F1, je pense que je mène une vie ennuyeuse et monotone. Mais d’un autre côté, on ne peut pas avoir tout ce que l’on désire dans la vie. Je suis heureux d'être là où je suis. Je dois continuer à travailler, à me battre. Je vais de mieux en mieux, mais vous avez besoin de beaucoup de temps pour vous remettre d’un accident comme le mien."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Type d'article Actualités