Kubica sur le pont avec Alfa Romeo à Barcelone

Pas moins de trois journées de roulage attendent Robert Kubica avec Alfa Romeo à Barcelone.

Kubica sur le pont avec Alfa Romeo à Barcelone

Un joli programme de roulage attend Robert Kubica avec Alfa Romeo à Barcelone dans les jours qui viennent. Réserviste de l'écurie helvético-italienne, le Polonais sera tout d'abord au volant de la C41 lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne, vendredi prochain. Il prendra la place de Kimi Räikkönen avant que ce dernier ne la récupère pour la suite du week-end. La semaine dernière, à Portimão, c'est Antonio Giovinazzi qui avait cédé son baquet à Callum Ilott lors des EL1 du Grand Prix du Portugal. 

Les sollicitations ne s'arrêteront pas là pour Kubica, qui participera ensuite à des essais organisés par Pirelli en Catalogne pour continuer le développement des futurs pneus 18 pouces de la saison 2022. Ces essais se dérouleront le mardi 11 et le mercredi 12 mai. Deux autres écuries, Red Bull Racing et Alpine, seront également mises à contribution par le manufacturier unique de la F1. 

"C'est formidable de voir Robert faire son retour dans la voiture pour sa première séance d'essais libres de la saison et pour les essais de Barcelone", se réjouit Frédéric Vasseur, directeur d'Alfa Romeo Racing. "À chaque fois qu'il monte dans la voiture, c'est précieux pour nous de profiter de sa grande expérience et d'avoir un autre point de vue sur la C41."

"Son retour technique sera aussi déterminant pour son roulage avec les pneus 2022. Nous sommes dans une lutte très serrée au milieu de peloton et chaque contribution de nos talentueux pilotes peut être une arme secrète qui nous donne cet avantage pour aller de l'avant."

Lire aussi :

Après trois Grands Prix disputés cette saison, l'écurie basée à Hinwil n'a pas encore débloqué son compteur, même si elle a bien cru le faire à Imola avant que Kimi Räikkönen ne soit pénalisé et ne perde le bénéfice de sa neuvième place. 

"J'ai hâte de retrouver la voiture vendredi et la semaine prochaine", souligne quant à lui Robert Kubica. "J'ai piloté la C41 pour la dernière fois à Barcelone en février et je suis impatient de voir à quel point elle a progressé depuis, que ce soit au niveau de ses évolutions ou de la compréhension du package par l'équipe. Piloter une F1 est toujours une expérience particulière et je veux contribuer aux efforts de l'équipe dans sa bagarre en milieu de grille. Piloter avec les nouveaux pneus 18 pouces sera également une nouvelle expérience, et un avant-goût de ce nouveau monde dans lequel nous entrerons l'an prochain."

À noter également que Williams fera rouler Roy Nissany pour les EL1 du Grand Prix d'Espagne, au volant de la monoplace de George Russell

Programme des tests Pirelli 2021

Date Circuit Conditions Équipe
22 février Spain Jerez Sec Ferrari
23-24 février Spain Jerez Humide Ferrari
30 mars-1er avril Bahrain Bahreïn Sec Ferrari (jour 1)
Alpine (jours 2-3)
20-21 avril Italy Imola Sec Mercedes
11-12 mai Spain Barcelone Sec Red Bull
Alfa Romeo
Alpine (jour 1)
25-26 mai France Paul Ricard Humide Mercedes
6-7 juillet Austria Spielberg Sec AlphaTauri
20-21 juillet United Kingdom Silverstone Sec Aston Martin
Haas
Red Bull (jour 1)
3-4 août Hungary Budapest Sec McLaren
Mercedes (jour 1)
Ferrari (jour 2)
15-16 septembre France Magny-Cours Humide Alpine

partages
commentaires
Vettel testera à son tour les nouveautés confiées à Stroll

Article précédent

Vettel testera à son tour les nouveautés confiées à Stroll

Article suivant

Le GP de Monaco s'ouvre à 7500 spectateurs, y compris étrangers

Le GP de Monaco s'ouvre à 7500 spectateurs, y compris étrangers
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021