Kubica estime que BMW mérite sa seconde place

En marge du Grand Prix d'Allemagne qui se disputera ce week-end à Hockenheim, Robert Kubica est revenu sur la première moitié de saison réussie de BMW

En marge du Grand Prix d'Allemagne qui se disputera ce week-end à Hockenheim, Robert Kubica est revenu sur la première moitié de saison réussie de BMW.

Le natif de Cracovie considère que l'écurie germanique mérite amplement sa seconde place au classement constructeurs car les membres du staff n'ont pas ménagé leurs efforts ces derniers mois.

Malgré tout, il dit être surpris de n'accuser que deux points de retard sur Lewis Hamilton, Felipe Massa et Kimi Räikkönen, les actuels co-leaders du championnat pilotes.

"Deux points de retard après neuf courses, je ne m'attendais pas à être aussi près. Mais après ce qui est arrivé à la plupart des pilotes et des écuries lors de ces neuf dernières courses, je pense que nous ne sommes pas là par hasard, ni même par chance. Nous en sommes là parce que nous avons fait du bon travail avec l'équipe et l'ensemble du package fonctionne très bien."

Pour rivaliser avec McLaren et Ferrari jusqu'au dernier Grand Prix du championnat, Kubica estime que son équipe devra continuer à travailler sur le développement de la F1.08 plutôt que d'investir toutes ses forces dans la saison 2009.

"Je ne vois aucune raison pour que nous ne poursuivions pas notre développement jusqu'à la fin. Mais en fin de compte ce n'est pas à moi qu'il faut demander cela, mais à un designer. Je pense que l'équipe essaie de faire le maximum sur la voiture de cette année et qu'elle travaille aussi très dur sur la conception de la monoplace pour la saison prochaine."

Le polonais a également avoué qu'il regrettait un peu d'être parti en tête-à-queue durant le Grand Prix de Grande-Bretagne, d'autant plus qu'une arrivée dans les points lui aurait permis de reprendre la tête du championnat.

"Qui a dit que ce n'était pas frustrant ? Evidemment, ça aurait été mieux de marquer quelques points, mais bon, c'est la compétition. En neuf courses je n'ai pas commis la moindre erreur. Ok, une en Australie en qualifications, mais j'ai tout de même réussi à placer la voiture sur la première ligne."

"A Silverstone il y avait de l'aquaplaning, et c'est tout. Finalement, si en neuf courses il n'y en a qu'une que vous ne finissez pas, c'est encore convenable. Je n'ai pas terminé en Australie mais c'était dû à différents problèmes. Donc je pense que dans l'ensemble, en neuf courses, ça s'est très bien passé."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Robert Kubica
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités