Kubica garde un espoir "très infime" de revenir en F1

Bien qu'il se veuille réaliste, Robert Kubica refuse de fermer définitivement la porte à un éventuel retour en Grand Prix. La vie a trop bien appris au Polonais que l'avenir n'était jamais écrit...

Kubica garde un espoir "très infime" de revenir en F1

Résolu à quitter Williams après avoir réussi à faire son retour en Formule 1, Robert Kubica estime qu'il n'a pas encore perdu toute chance de piloter à nouveau en Grand Prix. À 35 ans, le Polonais a déjà réalisé un exploit en renouant avec la compétition malgré les séquelles consécutives à son terrible accident de rallye survenu en 2011. L'an prochain, il sera toutefois sur la touche, et s'oriente vers une saison en DTM tout en espérant conserver un pied en F1 à travers un rôle de pilote de développement qui pourrait se concrétiser chez Racing Point ou Haas.

Lire aussi :

Au sein d'une écurie Williams en détresse, Kubica n'a pu être comparé en 2019 qu'à son coéquipier, et a subi le lourd contraste de performance par rapport à George Russell, pourtant débutant en F1. Après le Grand Prix d'Abu Dhabi au début du mois, Kubica a reconnu qu'il y avait une très forte probabilité pour lui d'avoir disputé sa dernière course dans la catégorie reine, mais il veut conserver l'espoir.

"Dans la vie, on ne sait jamais", assure-t-il. "Bien sûr, à l'avenir je ne serai pas dans le paddock, il y a une chance très infime [de courir à nouveau en F1. Si j'étais dans le paddock, alors tout pourrait arriver. Je garde les pieds sur terre et, de manière réaliste, il y a de plus grandes chances que ce soit ma dernière course plutôt que de me voir courir à nouveau. C'est la vision globale et réaliste." 

S'appuyant sur les dures épreuves du passé, Kubica retient le fait de ne pas avoir le contrôle totale de sa destinée. C'est en ce sens qu'il estime que la porte ne peut pas être définitivement fermée à ce jour.

"Je n'ai pas de contrôle là-dessus, il pourrait y avoir une chance [de revenir], il pourrait ne pas y en avoir", insiste-t-il. "Je pense avoir appris une grande leçon ces dix dernières années. Même lorsque tout est sous contrôle dans votre vie… J'avais un contrat pour trois saisons de plus et j'ai terminé à l'hôpital avec la moitié du corps meurtri, et j'avais failli mourir. J'espère que cette fois-ci, ce sera différent."

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31

Robert Kubica au volant de la Lotus Renault R31 en 2011.

partages
commentaires
Les 10 meilleurs pilotes en 2019 selon les directeurs d'écurie

Article précédent

Les 10 meilleurs pilotes en 2019 selon les directeurs d'écurie

Article suivant

Bilan 2019 - Bottas, éternel second ?

Bilan 2019 - Bottas, éternel second ?
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021