Kubica : "Je n'aime pas le statut de pilote de F1"

Robert Kubica a exclu l'idée de retourner vivre en permanence dans son pays natal

Robert Kubica a exclu l'idée de retourner vivre en permanence dans son pays natal. En effet, le pilote BMW est devenu un véritable exemple en Pologne.

Comme Fernando Alonso, le jeune pilote de 23 ans a fait de la Formule 1 un sport très populaire dans son pays.

"Je suis content de ce que j'ai accompli en tant que pilote. Mais je ne conduis pas en Formule 1 pour être populaire. Les gens me voient comme un exemple, même dans un pays sans aucune tradition en sport automobile. Nous avons eu un peu de rallye, mais c'est tout. Je pense avoir ouvert quelques portes."

Pour lui, il est difficile de se reposer tranquillement en Pologne car il est sans cesse suivi par des supporters.

"Il est devenu vraiment impossible de revenir en Pologne afin de me détendre. Si je veux aller faire un jogging, il y a toujours quelqu'un pour me suivre."

"J'aime les jeux de cartes, bowling - ne vous moquez pas, ce n'est pas un sport facile. J'ai suffisamment d'excitation sur la piste, alors j'ai besoin de moins de choses excitantes pour mon passe-temps," déclare t'il avec humour.

Comme Kimi Räikkönen, le polonais trouve que le statut de pilote de Formule 1 est trop populaire. Il aimerait pouvoir quitter les circuits et vivre comme monsieur tout le monde.

"À l'exception de ce qui se passe en piste, je n'aime pas le statut de pilote de F1. Je n'ai pas besoin d'être une star," conclut Kubica.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Robert Kubica
Type d'article Actualités