Kubica : Les problèmes de Williams ne dépendent pas que de Lowe

Robert Kubica estime que les difficultés rencontrées par Williams actuellement ne sont pas imputables uniquement à l'ancien directeur de l'équipe, Paddy Lowe, et qu'ils ne sont pas récents.

Kubica : Les problèmes de Williams ne dépendent pas que de Lowe

Williams occupe pour la deuxième année consécutive le rôle de lanterne rouge en Formule 1, ce qui pousse de nombreux observateurs à engager la responsabilité de Lowe dans cette situation. Arrivé dans l'équipe début 2017, l'ex-directeur technique de l'équipe a été en poste durant ce qui est la pire période de Williams, et a quitté le navire après les essais hivernaux, à l'aube d'une saison qui s'annonce comme la plus difficile de l'Histoire de l'équipe.

Lire aussi :

"Chacun a ses réponses, mais au final ce n'est pas le problème d'un seul homme", analyse Kubica. "Malheureusement, c'est normalement la personne en haut de la hiérarchie qui en paie le prix. Mais il est question d'un plus grand groupe et d'un plus grand nombre de personnes."

"Je pense que les problèmes que vous pouvez voir ne remontent pas au mois derniers, c'est quelque chose qui a grandi [au fil du temps]. Nous avons été dans une situation qui n'était pas très bonne l'année dernière, mais honnêtement, c'est encore plus difficile que ça l'était l'an dernier. L'an dernier, nous pensions que ça ne pouvait pas être pire."

Selon Robert Kubica, Lowe a pu avoir une influence sur l'évolution de l'équipe et a certainement ses responsabilités dans les erreurs de développement ayant mené au retard de l'équipe. Mais le pilote pense que Lowe n'a pas pu provoquer seul cette descente aux enfers, de la même manière que Patrick Head, de retour en tant que consultant dans l'équipe, ne pourra pas faire de miracles.

"C'est un sport complexe qui demande beaucoup de travail de groupe", assure le Polonais. "Ce n'est jamais un seul homme qui peut faire rater ou faire réussir cela. Par exemple, si l'on s'était battus pour les meilleures positions l'année dernière, votre question aurait été : 'Comment Paddy fait pour que cela fonctionne à la perfection ?'."

"Mais ce n'est jamais [le travail] d'une personne. Bien sûr, une seule personne peut avoir de l'influence, c'est en cela que je pense que Patrick peut nous aider dans notre situation actuelle, et des individualités peuvent faire la différence. À la fin, il y a beaucoup de personnes impliquées pour faire fonctionner l'équipe et permettre qu'elle soit couronnée de succès ou non." 

Lire aussi :

Cependant, Kubica espère que le retour de Head au sein de l'équipe qu'il a co-fondée permettra à celle-ci de régler ses problèmes les plus profonds : "Le travail qu'il peut faire et les bonnes choses qu'il peut apporter à l'équipe passent outre le travail qu'il peut faire avec moi. Nous ne nous connaissons pas, mais j'ai un grand respect pour ce qu'il a fait dans le passé et pour ce qu'il a accompli dans sa carrière."

"Il a joué un rôle important chez Williams, il a été un facteur énorme pour l'Histoire de l'équipe. Cela ne peut qu'apporter du positif dans l'équipe. Mais ce n'est toujours pas un sport individuel. Il peut certainement aider l'équipe avec son expérience et son caractère, et c'est un compétiteur, donc c'est une chose dont peut bénéficier l'équipe."

partages
commentaires
Racing Point utilisera bientôt la soufflerie Mercedes

Article précédent

Racing Point utilisera bientôt la soufflerie Mercedes

Article suivant

Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou

Ferrari va lancer la "1re étape" de son développement à Bakou
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021