Kubica : "Prêt à bondir dans la voiture"

Leader de l'équipe Lotus Renault GP après une belle année 2010, Robert Kubica visera les podiums cette année

Leader de l'équipe Lotus Renault GP après une belle année 2010, Robert Kubica visera les podiums cette année. Fort de son rôle de chef de file, le Polonais évoque ses objectifs et aborde les modifications du règlement technique.

Robert, la nouvelle saison s’ouvre dans à peine un mois. Quel est votre sentiment devant le challenge qui vous attend ?


Après une longue coupure hivernale, on se sent toujours prêt à bondir dans la voiture et cette saison c’est particulièrement vrai. Ma voiture porte de nouvelles couleurs, mais il y a aussi de gros changements dans les règlements, tels que l’interdiction des double diffuseurs, l’introduction d’ailerons arrières mobiles et des nouveaux pneus Pirelli. Beaucoup de nouveautés auxquelles il faut s’habituer avant la première course, mais nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour arriver aussi prêts que possible au départ de la saison.

Ce sera votre deuxième saison avec cette équipe. Cela rend-il les choses plus faciles pour extraire le meilleur de vous et de la voiture ?


Évidemment, quand vous entrez dans une équipe, vous devez apprendre à connaître les gens et la façon dont ils travaillent. Alors c’est un avantage de ne pas avoir à s’inquiéter de cela cette année parce que je sais à quoi m’attendre. Ce sera plus facile de se concentrer pour extraire le maximum de la voiture et améliorer la performance.

Pensez-vous que la compétition sera différente en 2011 grâce aux nouvelles règles ?


Ce sera sans doute un peu différent, mais pas plus difficile parce que, de toute façon, mener une F1 à la limite est toujours difficile. Les pilotes auront assurément plus de travail avec le KERS et l’aileron arrière ajustable. Mais ce ne sera probablement pas plus compliqué que l’an dernier avec le F-duct. En fait, ce ne sera pas plus mal d’avoir de nouveau les deux mains sur le volant ! Nous aurons certainement besoin de toute notre concentration les premières journées de test pour comprendre les nouveaux systèmes. Mais je suis sûr que nous nous y habituerons vite et que tout deviendra automatique sans tarder.

L’aileron arrière mobile est-il une bonne nouvelle pour les pilotes ?


Pour moi, il va clairement créer plus d’opportunités de dépassement, ce qui est bon pour la F1. Mais nous devons être attentifs à ce qu’il ne donne pas un trop grand avantage à la voiture qui suit. Si ça dépasse à chaque tour pour cette raison, je ne crois pas que ce soit très excitant. Un autre point auquel nous devons penser concerne les rapports de boîte de vitesses. Ce sera très délicat de définir les réglages idéaux, en particulier pour les sixième et septième rapports. Même si vous trouvez un bon réglage pour les qualifications avec l’utilisation libre de l’aileron, vous devrez aussi trouver un bon compromis pour la course quand son usage est restreint.

Sera-t-il difficile d’accomplir le programme de travail pendant les tests d’hiver et d’être fin prêt pour la première course ?


Ce n’est jamais facile tant le nombre de jours d’essais est limité, mais je pense que nous aurons juste assez de temps pour être prêts pour Bahreïn. Cela dépendra de la façon dont se dérouleront les premiers tests et nous devons espérer ne pas rencontrer de surprise qui coûte du temps en piste. Avec autant de changements, la tâche est plus lourde que les années précédentes. Comprendre le KERS, l’aileron arrière et les nouveaux pneus demandera pas mal de tours. En fait, l’apprentissage des pneus sera le plus coûteux en temps parce que nous devrons rouler avec chaque type de gomme dans différentes conditions et avec des niveaux de carburant différents. Je croise les doigts pour un début d’essais en douceur afin de pouvoir travailler sur la performance le plus tôt possible.

Quels sont vos espoirs et vos attentes pour cette année ?


Mon but, comme toujours, est d’offrir des performances aussi bonnes que constantes toute la saison. C’est le but de tout pilote. Pour l’instant, il est difficile de prédire la compétitivité de notre package,
mais les ingénieurs ont tablé sur un design innovateur et c’est très bien. Nous avons connu une belle saison l’an passé et nous espérons progresser encore et nous rapprocher de la tête. Cela signifie que
nous devrons nous bagarrer contre Ferrari, McLaren et Red Bull et nous savons combien c’est difficile. Mais nous travaillons très dur pour être sûrs de faire partie de ce combat.

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités