Kubica promet de conserver une approche agressive

Malgré un résultat vierge en Grande-Bretagne, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le Grand Prix d'Australie 2008, Robert Kubica peut encore espérer remporter le championnat du monde

Malgré un résultat vierge en Grande-Bretagne, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le Grand Prix d'Australie 2008, Robert Kubica peut encore espérer remporter le championnat du monde.

En effet, le polonais n'accuse que deux points de retard sur le trio de tête constitué de Lewis Hamilton, Felipe Massa et Kimi Räikkönen. Même s'il fait partie des prétendants au titre, le pilote BMW explique que son approche de la course ne change pas.

"Mon approche est très similaire à celle que j'avais avant. En réalité, c'est exactement la même. J'essaie d'inscrire autant de points que possible à chaque week-end et extraire tout ce que je peux de la voiture."

"Si le maximum peut être atteint et que cela est suffisant pour remporter le championnat lors de la dernière course, alors on pensera ensuite au championnat. Mais pour l'instant, c'est une approche course par course."

Par ailleurs, Kubica estime que les Grands Prix de France et de Grande-Bretagne ne permettent pas d'avoir une vision claire de ce que sera la lutte pour la victoire finale. En revanche, les deux prochaines manches du championnat devraient apporter un sérieux éclaircissement.

"Si l'on regarde les deux dernières épreuves, c'était des courses complètement différentes. A Magny-Cours, les Ferrari étaient plus rapides que n'importe qui d'autre mais à Silverstone, elles étaient bien plus lentes qu'on ne l'attendait. Pour McLaren c'est totalement le contraire, lentes à Magny-Cours et très rapides à Silverstone."

"Je pense que lors des qualifications de Silverstone nous étions plus compétitifs que nous ne l'avions prévu, donc il faut voir. Je ne prends pas trop Silverstone en considération parce que c'était un week-end assez étrange. Nous verrons maintenant à Hockenheim et en Hongrie comment les choses évolueront avant la pause."

Depuis le début du championnat, l'écurie BMW fait preuve d'une grande constance et cela lui permet de se maintenir au niveau de Ferrari et McLaren. Mais cela sera t'il suffisant pour remporter le titre mondial ?

"Ca dépend. Ca dépend des autres, et Silverstone est un bon exemple. Certaines équipes étaient plus en difficulté et pour être honnête, je ne m'attendais pas à être à deux dixièmes du meilleur temps en Q2. Malheureusement, en Q3 je n'ai pas bouclé le moindre tour et j'ai dû partir de l'arrière, mais c'était une bonne opportunité."

"C'est difficile à dire, mais toutes les équipes essaient de débuter la saison avec une bonne vitesse et une bonne approche. Puis après neuf courses, on peut avoir une bonne représentation du niveau de compétitivité qui est le nôtre."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Robert Kubica
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités