Kubica estime avoir fait taire les sceptiques sur son handicap

Alors qu'il s'apprête à quitter la F1, au moins en tant que pilote de course, Robert Kubica se satisfait d'avoir démontré qu'il pouvait relever le défi au volant d'une monoplace en dépit des séquelles de son accident.

Kubica estime avoir fait taire les sceptiques sur son handicap

La saison 2019 de Robert Kubica n'aura rien eu d'une partie de plaisir. De retour en Grand Prix au volant d'une monoplace qui a régulièrement été la plus lente de la grille, le Polonais a relevé un défi sans doute plus difficile encore que ce qu'il imaginait. Huit ans après un terrible accident de rallye dont il a encore de sérieuses séquelles, le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 estime toutefois avoir réussi son pari. Le point inscrit à Hockenheim demeurera anecdotique et la situation sportive désastreuse de Williams aura quasiment tout occulté, mais l'homme et le pilote ont répondu présent.

Lire aussi :

"Avec mon handicap, beaucoup de gens pensaient même que je ne pourrais pas courir", rappelle Kubica. "J'ai entendu un tas d'histoire selon lesquelles au premier virage je n'allais pas être capable de réagir aux situations. Le premier tour est probablement l'une des choses que j'ai le mieux gérées cette saison. J'ai entendu des rumeurs comme quoi je ne pourrais pas courir à Monaco, et Monaco a probablement été l'une de mes meilleures courses de l'année, même si j'étais toujours loin derrière. Mais au niveau des sensations, c'était positif."

"Bien sûr, je ne termine pas cette saison en étant satisfait de la performance générale, mais je suis plutôt content de la manière dont mon corps, mon esprit et mon cerveau ont réagi au défi difficile que j'ai relevé cette année."

"De nombreuses choses n'ont pas aidé..."

Robert Kubica, Williams Racing, en conférence de presse

À la fin de l'été, Kubica a annoncé son départ de l'écurie Williams à l'issue de la saison. S'il ne faut jamais dire jamais, cela sonnera également la fin de sa présence en F1 comme titulaire, tandis que son programme 2020 reste à définir à ce jour. Malgré l'absence de compétitivité de la FW42, malgré quelques accrocs et incompréhensions, le pilote de 34 ans a pu voir de près la ténacité d'une écurie à qui il souhaite le meilleur pour la suite.

"Je pense que la perception générale est énormément masquée par ce que nous avons traversé tout au long de cette saison. De nombreuses choses n'ont pas aidé et ont eu une influence de manière négative sur ce que je pouvais faire… Il y a beaucoup de choses que nous aurions probablement pu mieux gérer."

"Nous devons améliorer… le rythme de la voiture, puis tout deviendra plus facile. Ce sera le cas aussi pour les gars au circuit, le travail sera plus simple, plus sympa. Bien sûr, ça ne se fera pas avec moi car je quitte Williams, mais j'espère que cette équipe améliorera sa situation pour l'avenir, notamment parce que ces gens le méritent. Ce sont vraiment de bonnes personnes et ils travaillent dur, alors j'espère pour eux que de bons moments, ou de meilleurs moments, arriveront bientôt pour Williams."

partages
commentaires
Haas devrait être "le meilleur des autres"

Article précédent

Haas devrait être "le meilleur des autres"

Article suivant

Chez McLaren, Sainz est redevenu le pilote d'un projet

Chez McLaren, Sainz est redevenu le pilote d'un projet
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021