Kubica trouve la F1.08 difficile à conduire

Robert Kubica a avoué que la nouvelle BMW était à la fois plus difficile à conduire et à régler que la monoplace de la saison passée

Robert Kubica a avoué que la nouvelle BMW était à la fois plus difficile à conduire et à régler que la monoplace de la saison passée. Selon lui, les problèmes rencontrés sur la F1.08 vont probablement mettre du temps à être résolus.

"Il y a une multitude de choses qui a été améliorée mais nous avons un certain nombre de problèmes qui, à mon avis, ne vont pas être simples à régler. Mais bien sûr, la voiture a gagné en performances," a déclaré le pilote BMW.

"Je pense que nous avons solutionné la moitié des problèmes mais l'autre moitié est toujours là et nous ne pouvons pas y remédier rapidement. Nous essayons donc de trouver des compromis."

"Il n'est pas évident de tenir le cap dans les conditions venteuses. Je pense que la voiture de l'an dernier était plus facile à piloter et à régler que celle de cette année," a précisé le polonais.

L'écurie bavaroise a connu des débuts difficiles en essais privés avec la F1.08, des problèmes d'équilibre ayant entaché sa progression avant qu'ils ne soient résolus.

Kubica admet d'ailleurs qu'il sera encore difficile de prévoir à quel niveau de compétitivité se situe BMW au début de la saison à Melbourne.

"Il est difficile de faire des comparaisons mais je pense qu'au regard des derniers essais, nous ne recherchons pas la compétitivité. Nous essayons de faire de notre mieux, de tirer le maximum de la voiture et d'apprendre de nouvelles choses."

"Bien sûr, nous nous améliorons et du point de vue du pilotage, je m'attends à du mieux. Il y a eu un tas de choses très positives, particulièrement au niveau mécanique, ce qui a rendu notre voiture plus rapide et plus facile à conduire et c'est très positif," a-t-il conclu.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Type d'article Actualités