Kubica : "Un grand merci à toute l'équipe !"

Robert Kubica a apporté à Renault son premier podium de la saison lors du Grand Prix d'Australie

Robert Kubica a apporté à Renault son premier podium de la saison lors du Grand Prix d'Australie. Le Polonais décrit cette deuxième place comme étant "spéciale" pour un Losange en constante amélioration, mais il avertit que Renault ne se reposera pas sur ses lauriers.

Après un bon départ qui l’a propulsé à la quatrième place, Robert Kubica est passé par les stands au huitième tour pour chausser un train de pneus tendres qu’il n’a plus quittés jusqu’à la fin de la course.

Profitant de l’abandon de Sebastian Vettel et d’une belle résistance face à Felipe Massa, le Polonais a terminé la course à la seconde place, ce qui redonne le sourire à Renault.

"Malheureusement, l’Australie ne m’a pas toujours porté chance lors de ces deux dernières années où j’aurai pu finir sur le podium facilement," a précisé Robert Kubica à la fin de la course, en repensant à son accrochage avec Sebastian Vettel, l’an dernier.

"Pour être honnête, nous n’aurions pas pu finir sur le podium en temps normal, pour Renault et moi, c’est un résultat extraordinaire. Nous avons travaillé dur durant l’hiver et ce fut le meilleur résultat que nous puissions avoir pour ce début de saison. Un grand merci à toute l’équipe."

"Nous devons rester réalistes, nous ne sommes pas dans le rythme pour terminer sur le podium en temps normal. Nous devons continuer à pousser et je suis sûr que nous parviendrons tôt ou tard à être dans le rythme."

Après son unique arrêt aux stands, Robert Kubica est ressorti devant Jenson Button, mais il n’a pas pu contenir les assauts du Britannique longtemps.

"C’était difficile parce que nous avons lutté pour faire chauffer les pneus, alors nous avons vu que Jenson était plus rapide avec les slicks et nous nous sommes arrêtés dans le même tour que Felipe."

"Les gars ont fait un travail fantastique, nous avons dépassé Felipe lors de l’arrêt aux stands, mais Button a été plus rapide que nous étant donné qu’il roulait depuis un ou deux tours avec ses pneus. Il les avait mis en température et ils sont très rapides [McLaren Mercedes] en vitesse de pointe. Je n’étais pas à l’aise dans les conditions de mon tour de sortie des stands avec les slicks et il était difficile de résister face à Jenson."

Le fait de ne faire qu’un seul arrêt s’est avéré décisif en fin de course pour assurer le podium à Robert Kubica, malgré la rapidité affichée de Mark Webber et Lewis Hamilton après qu’ils aient changé de pneumatiques.

Le Polonais avait pourtant initialement prévu la même stratégie, mais l’équipe a décidé de la changer et lui a demandé de prendre soin de ses pneus pour finir la course.

"Je pensais que nous allions repasser par les stands, mais lorsque nous avons vu que les pneus se dégradaient vite, j’ai demandé si nous devions rentrer aux stands. Ils m’ont répondu que si je prenais soin de mes gommes, nous n’étions pas obligés."

"J’avais Lewis qui m'attaquait, il est revenu très vite, puis il est passé par les stands et ce fut au tour de Felipe. J’espérais avec une bonne vitesse rester second jusqu'à la fin."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Robert Kubica , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités