Kvyat s'en prend vertement au "cirque" des commissaires

Daniil Kvyat n'a pas caché sa colère envers la direction de course après le Grand Prix du Canada, où il a été sanctionné d'une double pénalité suite à un incident survenu sur la grille de départ.

Au départ du tour de formation, Daniil Kvyat a rencontré un problème technique qui l'a empêché de s'élancer correctement. Le pilote russe a finalement pu démarrer après l'intervention de ses mécaniciens, rejoignant ensuite le peloton. Néanmoins, il n'a pas pu réintégrer la 11e place qui était la sienne avant le franchissement de la ligne de Safety Car. C'est ce qu'impose la réglementation, sans quoi le pilote doit prendre le départ depuis la voie des stands.

En début de course, les commissaires ont donc sanctionné le pilote Toro Rosso d'une pénalité de passage par les stands, que Kvyat a rapidement purgée. Mais plusieurs tours plus tard, la direction de course a annoncé s'être trompée dans la sanction, infligeant dix secondes de pénalité supplémentaires.

"Ils ont un travail qui n'est pas si difficile à faire, à mon avis, et ils ne sont pas capables de le faire correctement", s'est emporté Kvyat après la course, durant laquelle il s'est battu pour une place dans les points avant d'abandonner suite à un ennui technique. "Clairement, ils dormaient dans leur bureau aujourd'hui [dimanche], donc ils ont peut-être besoin de café. Ils devraient annuler cette règle stupide. Pourquoi est faite cette règle ? Sommes-nous des conducteurs de taxi ou des pilotes de Formule 1 ? Je ne comprends pas ça. C'est un cirque, un putain de cirque (sic)."

"J'irai parler à Charlie [Whiting, directeur de course]. Ça m'ennuie, ça m'ennuie vraiment. C'est un travail simple, et il ne peut même pas faire ce job correctement. C'est peut-être préférable pour moi d'aller dans le motorhome, car je suis dans la chaleur du moment, et je ne veux pas dire quelque chose de mal sur eux, et je ne suis pas vraiment sûr que ce soit Charlie. Je veux avant tout comprendre qui fait ce travail. Tout ce que je sais, c'est que notre team manager a argumenté pendant dix tours auprès de la FIA quant au fait qu'il ne devait pas mettre une pénalité supplémentaire, et ils ont répondu 'Non, désolé, c'est comme ça'."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags charlie whiting, commissaires, fia, pénalité