Pas de pénalité moteur pour Kvyat à Singapour

Daniil Kvyat est épargné : il ne sera pas contraint de changer de moteur pour le Grand Prix de Singapour.

Pas de pénalité moteur pour Kvyat à Singapour

Daniil Kvyat va éviter une pénalité sur la grille de départ du Grand Prix de Singapour, en dépit de la défaillance moteur qu'il avait subie lors du dernier rendez-vous à Monza. Le bloc Honda du pilote russe, doté de la Spec 4 introduite par le motoriste japonais, a pu être remis en état et sera utilisé ce week-end. 

Alors en lice pour marquer des points en Italie, le pilote Toro Rosso avait vu ses espoirs partir en fumée. Honda avait rapidement lancé une enquête interne pour comprendre l'origine du problème, et Kvyat lui-même s'est montré rassurant à son arrivée dans le paddock de Singapour. "En fait, tout est OK", a-t-il annoncé. "Finalement, il n'y avait pas de dégât, donc tout va bien pour pouvoir continuer à l'utiliser ici. Pas besoin de pénalité." 

Lire aussi :

Le tracé de Marina Bay n'est pas réputé pour ses exigences sur le plan moteur, mais Kvyat estime toutefois précieux de pouvoir y disposer d'un bloc le plus performant possible, avec la version la plus récente. "Nous n'avons vu aucune restriction en utilisant la dernière spécification", précise-t-il. "Il n'y a eu aucune discussion quant au fait de ne pas l'utiliser. Même si c'est un circuit urbain, ça reste... pourquoi ne pas l'utiliser ?"

Ce week-end à Singapour, les quatre monoplaces propulsées par Honda, chez Red Bull Racing et Toro Rosso, utiliseront donc la Spec 4 de l'unité de puissance pour les qualifications et la course. En revanche, d'anciens composants pourraient être utilisés le vendredi en essais libres, comme cela se fait communément.

partages
commentaires
En lutte avec Renault, McLaren ne va pas négliger 2020
Article précédent

En lutte avec Renault, McLaren ne va pas négliger 2020

Article suivant

Le drapeau d'avertissement ne changera rien selon Leclerc

Le drapeau d'avertissement ne changera rien selon Leclerc
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021