L’hydration, point-clé de la performance en Malaisie

Rien n’est laissé au hasard en F1, et l’hydratation, par-dessus tout, est un point essentiel de la performance en Malaisie, les pilotes transpirant plusieurs litres de fluide en course

Rien n’est laissé au hasard en F1, et l’hydratation, par-dessus tout, est un point essentiel de la performance en Malaisie, les pilotes transpirant plusieurs litres de fluide en course. C’est durant tout le weekend qu’un effort particulier s’impose concernant l’hydratation, chose dont même les journalistes se rendent compte sous peine de subir de sévères baisses de tension ou de perdre momentanément leurs moyens !

Dans le cockpit, l’hydratation est extrêmement importante”, explique Jenson Button, dont le team vient de s’associer à une marque de boissons énergisantes. “Je ne le sais que trop bien comme ma bouteille s’est cassée dans le passé ! A la fin de la course, j’étais plutôt en mauvais état, et cela a des effets directs sur la concentration et la performance. Ce n’est pas la meilleure des choses de voir tout noir quand on est pilote de Grand Prix” !

Le poleman Hamilton, qui a durement travaillé sur sa condition physique durant l’hiver, opine. “En course, on peut perdre jusqu’à quatre kilos de fluides, ce qui représente un pourcentage significatif de votre poids. Cela peut réellement affecter la performance dans la voiture”.

L’un des principaux dangers de la déshydratation pour le pilote est la perte des réflexes due à la baisse notable de concentration. Durant tout le weekend, les pilotes tentent donc au mieux de s’hydrater et de se rafraîchir par tous les moyens possibles et imaginables.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Type d'article Actualités