Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
20 jours
23 oct.
Prochain événement dans
32 jours
31 oct.
Prochain événement dans
40 jours
13 nov.
Prochain événement dans
53 jours
04 déc.
Prochain événement dans
74 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
81 jours

L'absence de Mercedes aux tests pluie Pirelli expliquée

partages
commentaires
L'absence de Mercedes aux tests pluie Pirelli expliquée
Par :

L'écurie double Championne du monde en titre n'a pas participé aux essais menés par McLaren, Ferrari et Red Bull. Il s'agissait d'une décision prise d'un commun accord avec Pirelli.

L'ambiance au Circuit Paul Ricard
Sebastian Vettel, Ferrari
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-30
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11

Pirelli a organisé en début de semaine deux journées d’essais privés sur le circuit Paul Ricard, dans des conditions pluie créées grâce au système d’arrosage dont est doté le tracé. Trois équipes ont participé à ces tests, à savoir McLaren, Ferrari et Red Bull. 

Lorsque l’organisation de ces essais a été confirmée il y a quelques mois, Pirelli a indiqué que la session était ouverte à toutes les équipes qui le souhaitaient. Pas étonnant, donc, de voir trois des écuries disposant des plus gros budgets avoir répondu positivement à l’invitation. Mais l’absence de Mercedes sur ces essais a tout de même pu entraîner quelques interrogations. Elle était en fait le fruit d’un commun accord entre l’écurie allemande et Pirelli, qui avait déjà à sa disposition le nombre suffisant de monoplaces pour mettre en place son programme. 

"Nous avions dit que nous étions très heureux avec un nombre de une à trois voitures ensemble sur le circuit", a expliqué Mario Isola, directeur de course de Pirelli. "Avec plus de trois équipes, nous sommes obligés de les séparer car les voitures dégagent beaucoup de projections d'eau à l’arrière. Avec dix voitures, ce serait impossible d’organiser un test."

"Alors quand Mercedes a su que nous avions seulement besoin de trois voitures, ils ne nous ont pas dit qu’ils n’étaient pas disponibles, ils nous ont dit : ’Si vous avez besoin de nous, nous pouvons venir, sinon nous restons chez nous’. Avec trois voitures c’était OK."

Cinq pilotes ont participé aux essais de lundi et mardi sur le Paul Ricard, et Pirelli doit désormais analyser scrupuleusement toutes les données récoltées pour travailler sur ses pneus pluie 2016. 

Ecclestone soutient l'idée de pneus plus endurants

Article précédent

Ecclestone soutient l'idée de pneus plus endurants

Article suivant

Pirelli - Réunion au sommet, excellente opportunité pour la F1

Pirelli - Réunion au sommet, excellente opportunité pour la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais au Paul Ricard en janvier
Lieu Circuit Paul Ricard
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine