L'activiste du podium dénonce les méthodes de la sécurité

Le tabloïd allemand Bild a retrouvé la trace de Julia, activiste Greenpeace qui a tenté de s'inviter sur le podium du Grand Prix de Belgique

Le tabloïd allemand Bild a retrouvé la trace de Julia, activiste Greenpeace qui a tenté de s'inviter sur le podium du Grand Prix de Belgique. C'est elle qui descendait en rappel pendant l'interview de Sebastian Vettel par David Coulthard.

"Nous sommes un peu confus car la foule hue et hurle en même temps, et on ne sait pas pourquoi" avait déclaré le vainqueur du Grand Prix à David Coulthard, qui répondait : "Nous n'allons pas nous attarder là-dessus pour le moment."

L'activiste, Julia F., 23 ans, a quant à elle accusé les organisateurs du Grand Prix d'avoir utilisé des méthodes violentes pour lui faire quitter le podium et le paddock.

"Ils ont essayé de couper ma corde. Je serais alors tombée de plus de cinq mètres. En m'arrêtant, ils m'ont également mis leurs bottes dans la figure" a déclaré la jeune suissesse au Bild.

Greenpeace avait également envoyé d'autres activistes sur le toit de la tribune principale avant le départ du Grand Prix. Ils avaient placé une bannière dénonçant les méthodes utilisées par Shell, sponsor principal du Grand Prix.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités