L'Afrique du Sud prépare son retour

Voilà une nouvelle qui devrait faire plaisir à de nombreux passionnés de Formule 1

Voilà une nouvelle qui devrait faire plaisir à de nombreux passionnés de Formule 1. L'Afrique du Sud, qui a accueilli la catégorie reine du sport automobile entre 1962 et 1993, souhaiterait en effet organiser de nouveau des événements mondiaux, comme un Grand Prix de F1, sur le circuit de Kyalami.

Cette volonté de faire son retour au calendrier fait suite à la confirmation officielle qu'une nouvelle entreprise a été mise sur pied pour attirer des événements de classe mondiale à Kyalami.

"Nous sommes ravis que le jour où nous pouvons partager avec vous notre vision du futur du sport mécanique à Guateng, en Afrique du Sud, soit enfin arrivé," a déclaré lors d'une conférence de presse Mandla Nkomfe, membre du Conseil Exécutif de Guateng.

"Guateng a les capacités et les compétences pour organiser des événements d'ordres mondiaux avec d'excellentes installations. Il est grand temps que nous redonnions ces événements au pays, pour notre peuple."

Guateng envisage de rénover les installations de Kyalami, où se sont déjà rendus le designer de circuits Hermann Tilke et Charlie Whiting, directeur de course en Formule 1.

Cependant, rien ne précise pour le moment si un éventuel retour de la F1 impliquerait une 'simple' rénovation du circuit de Kyalami ou, à un peu plus de six kilomètres de là, la construction d'un tout nouveau circuit.

En attendant, Kyalami prévoit déjà d'accueillir une course en A1GP et organisera une manche du championnat du monde de Superbike l'année prochaine.

"Nous prévoyons d'avoir une année bien remplie avec de nombreuses activités dans le cadre de notre engagement pour développer les sports mécaniques à Guateng," a ajouté Nkomfe.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités