L'almanach de la saison 2008

Le championnat du monde de Formule 1 débutera le 16 mars à Melbourne, sur le circuit de l'Albert Park

Le championnat du monde de Formule 1 débutera le 16 mars à Melbourne, sur le circuit de l'Albert Park. En attendant, ITV nous offre un avant goût ce que pourrait donner la saison 2008.

Mars
Au Grand Prix d'Australie, c'est un peu serré mais Alex Wurz parvient finalement à rentrer dans la cabine de commentateurs pour ses débuts à la télévision autrichienne.

Toyota annonce que cette année sera la sienne ... avant de retrouver leurs traditionnelles 13ème et 14ème places sur la grille.

L'année sabbatique de Ralf Schumacher prend un mauvais départ lorsque sa voiture cale alors qu'il faisait du shopping à Salzburg. Il dénonce une perte de pression hydraulique.

Avril
Durant l'épreuve de Bahreïn, Fernando Alonso pique une colère noire en qualifications car il est dominé par Nelson Piquet Jr. Renault réagit en attachant une petite caravane à l'arrière de la voiture du jeune arriviste.

David Coulthard commence à pousser Red Bull à renégocier son contrat pour 2009.

Alors qu'il faisait des essais pour Ferrari, Michael Schumacher remporte accidentellement le Grand Prix d'Espagne.

Mai
Avec une Renault en forme qui défie Ferrari et McLaren, et avec BMW et Honda sur leurs talons, Toyota comprend à peine sa voiture et annonce que 2008 sera une "année de consolidation".

Dans la fournaise du paddock turc, Ron Dennis est exténué par la distance qui sépare l'entrée du paddock et son motorhome. McLaren installe une mini voie de chemin de fer pour le reste du week-end.

Juin
Force India termine la course de Bahreïn, alors qu'en Allemagne, Ralf Schumacher annonce son retour pour la saison prochaine au sein d'un top team. Tout le monde s'observe d'un air moqueur.

Jos Verstappen, l'ancienne star de la F1, participe aux 24 heures du Mans. Malheureusement, il se fâche avec toute son équipe avant le premier virage et annonce qu'il part en Champ Car. Encore une fois.

Juillet
Anthony Davidson, stupéfait, remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne après qu'un drapeau de Lewis Hamilton ait provoqué un carnage au virage Copse.

Pendant ce temps, Bernie Ecclestone reproche violemment à Silverstone de se trouver dans le Northamptonshire.

Dominateur, Räikkönen décroche la victoire à Hockenheim bien qu'il ait emprunté l'ancien tracé qui passe à travers la forêt, juste pour le fun.

Après de nombreux efforts, Alex Wurz est enfin extrait de la cabine de commentateurs de Melbourne. On promet de lui en fournir une plus large pour les prochains Grands Prix.

Août
Aucun coup d'éclat au Hungaroring cette année et la course redevient aussi soporifique qu'à son habitude.

La première course à Valence se passe bien, même si les bannières anti-Hamilton ont été remplacées par des affiches anti-Piquet car le jeune destrier continue de dépasser Alonso. Pourtant la caravane contient désormais des bagages et des boîtes de conserves.

Septembre
Nick Heidfeld, ravi, assure sa première victoire à Spa ... avant de réaliser qu'il est arrivé une semaine trop tôt. Le barbu accuse cette semaine de pleine lune d'avoir chamboulé ses pensées. Beaucoup de hurlements chez BMW.

Une catastrophe perturbe la course nocturne planifiée à Singapour : les habitants boudent l'événement préférant voir des conducteurs effectuer des doughnuts sur des parkings vides de supermarchés. C'est moins cher et probablement aussi excitant.

Octobre
Une fois arrivé sur le circuit de Shanghai, Lewis Hamilton fond en larmes en voyant le fameux bac à graviers. Mais il insiste : il n'a aucun regret.

A Fuji, personne n'avait imaginé qu'il puisse arriver quelque chose de pire que la tempête de l'an passé, jusqu'à ce que le volcan voisin entre en éruption, déversant sa lave fondue sur la ligne droite principale.

Le GPDA proteste mais la course a finalement lieu. Elle est remportée par l'écurie Honda, nullement effrayée par des désastres aussi insignifiants.

Novembre
Ralf Schumacher annonce qu'il rejoindra le NASCAR en 2009. Ses anciens camarades Juan Pablo Montoya et Jacques Villeneuve sont impatients.

Le Brésil explose lorsque Nelson Piquet Jr, l'enfant du pays, remporte le titre de champion du monde de F1 à Sao Paulo.

Fernando Alonso explose lorsque Nelson Piquet Jr, l'enfant du pays, remporte le titre de champion du monde de F1 à Sao Paulo.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Juan Pablo Montoya
Équipes McLaren , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités