L'ancien patron d'écurie Tom Walkinshaw est mort

L'ancien pilote automobile et patron d'écurie Tom Walkinshaw est mort dimanche

L'ancien patron d'écurie Tom Walkinshaw est mort

L'ancien pilote automobile et patron d'écurie Tom Walkinshaw est mort dimanche. Il était âgé de 64 ans et souffrait d'un cancer.

L'Ecossais a dirigé trois équipes de Formule 1 au cours de sa carrière, prenant tour à tour les rênes de Benetton, Ligier et Arrows. Il a également connu un grand succès en endurance avec Jaguar.

Après avoir remporté en 1969 le titre de Champion d'Ecosse de Formule Ford, il s'est fait un nom en passant de l'autre côté du muret des stands et en créant TWR (Tom Walkinshaw Racing).

Avec TWR, il a mené le retour de Jaguar à la compétition automobile, ponctuée par deux succès au Mans en 1988 et 1990.

Engagé par Flavio Briatore en 1991 pour diriger la partie technique de Benetton, il a notamment fait venir un certain Ross Brawn avant d'être très influent dans l'arrivée de Michael Schumacher, qui remportera la couronne mondiale en 1994 et 1995.

En 1995, il prend les commandes de Ligier, qu'il souhaitait racheter à terme, mais ses ambitions de rachat sont un échec. Il file donc chez Arrows dès 1996 pour une histoire qui durera six années.

Une histoire qui aurait pu basculer en 1997 lorsque, après avoir frappé fort en recrutant le Champion du Monde en titre Damon Hill, ce dernier est à deux doigts de remporter le Grand Prix de Hongrie. Mais un ennui mécanique dans le dernier tour brise le possible miracle.

Par la suite, Arrows restera une équipe de seconde zone, habituée du fond de grille. En 2002, les soucis financiers ont définitivement raison des rêves de Walkinshaw et plongent l'équipe vers la faillite.

Atteint d'un cancer depuis de nombreuses années, Tom Walkinshaw était toujours impliqué dans le sport automobile, notamment dans le championnat australien de V8 Supercars.

partages
commentaires
Di Resta va discuter avec Force India cette semaine

Article précédent

Di Resta va discuter avec Force India cette semaine

Article suivant

Volkswagen continue à jouer au chat et à la souris

Volkswagen continue à jouer au chat et à la souris
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021