L'appel de McLaren sera examin? le 15 novembre

McLaren devra justifier son appel contre la décision des commissaires du Grand Prix du Brésil le jeudi 15 novembre, devant la cour d'appel internationale

McLaren devra justifier son appel contre la décision des commissaires du Grand Prix du Brésil le jeudi 15 novembre, devant la cour d'appel internationale.



Les commissaires de piste ayant décidé de ne pas pénaliser BMW et Williams après que la température du carburant issu de leur pompe à essence ait été contrôlée plus basse que le règlement ne l'autorise, l'équipe de Ron Dennis a immédiatement fait connaître son désaccord.



En cas de disqualification des BMW et des Williams, Lewis Hamilton pourrait reprendre la couronne mondiale au vainqueur de la course, Kimi Räikkönen. Toutefois, le président de la FIA, Max Mosley, a tenu à minimiser les possibilités de voir le finlandais perdre son titre.



"Pour nous, le championnat est terminé, le résultat est tel qu'il est. Une équipe a fait appel mais pour le moment, cela ne change rien. C'est à eux de prouver qu'ils ont raison."

"Et puis, même si les pilotes qui ont fini devant Hamilton sont disqualifiés, est-ce que cela changerait sa position ? La cour d'appel va devoir se prononcer à ce sujet."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Williams
Type d'article Actualités