L'argent n'est pas une priorit? pour Force India

Dans l'attente de la nomination du second pilote Force India, qui interviendra le 11 janvier, les candidats semblent vouloir forcer le destin en réunissant toujours plus de sponsors autour d'eux

Dans l'attente de la nomination du second pilote Force India, qui interviendra le 11 janvier, les candidats semblent vouloir forcer le destin en réunissant toujours plus de sponsors autour d'eux.

Pensons notamment au cas de Giancarlo Fisichella, dont le soutien financier s'élèverait à dix millions d'euros, ou encore à Roldan Rodriguez, à qui les sponsors fourniraient une enveloppe d'un montant équivalent.

Cependant, le pilote espagnol a déclaré à la nouvelle agence de presse EFE être sûr que l'argent "n'aura aucune influence" sur la décision de l'écurie indienne. Rodriguez a ensuite ajouté que "l'équipe préfère progresser et figurer parmi les meilleurs sur la grille plutôt que de penser à son capital richesse".

L'espagnol figure sur la liste des nombreux prétendants au second baquet de l'écurie Force India, aux côtés de l'ancien pilote d'essais Honda, Christian Klien.

D'ailleurs, alors que des rumeurs stipulaient que l'autrichien était hors course, ce dernier a récemment annoncé sur motorline.cc qu'un accord était encore possible, "même si je ne dispose d'aucun soutien financier".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Christian Klien
Équipes Force India
Type d'article Actualités