L'arrêt unique de Pérez aurait pu s'avérer payant

Pour la première fois depuis le début de la saison - si l'on excepte la disqualification de Melbourne - aucune Sauber n'est entrée dans les points à Valence

Pour la première fois depuis le début de la saison - si l'on excepte la disqualification de Melbourne - aucune Sauber n'est entrée dans les points à Valence.

Sergio Perez a tenté de refaire le coup du Grand Prix d'Australie en tentant une stratégie à un seul arrêt. Un pari qui n'est pas passé loin de s'avérer payant, mais le Mexicain a finalement échoué à la porte des points.

"Au début, j'ai eu une période très difficile avec les pneus durs, mais aussi avec les pneus tendres, car j'avais un manque d'adhérence et, plus tard, j'ai perdu beaucoup de temps avec les drapeaux bleus," a déclaré Perez.

"Ce n'était pas un Grand Prix facile pour un retour et je suis heureux d'avoir pu courir de nouveau. J'ai donné 100% de moi-même, mais je crains que ce ne soit le maximum de ce que nous pouvions obtenir aujourd'hui. Toutefois, nous allons analyser la façon dont nous pouvons nous améliorer pour l'avenir, et je suis sûr que Silverstone sera meilleur".

De son côté, Kamui Kobayashi a connu une course anonyme dans le peloton. Malgré son sens connu de l'attaque, le Japonais n'a pas pu s'extirper alors qu'il était en difficulté permanente avec ses pneus.

"C'était une course très difficile pour moi. J'étais tout le temps en difficulté et je n'ai jamais eu la performance pour me battre. C'était difficile de gérer les pneus. J'ai essayé d'en prendre soin autant que possible, mais ils sont partis assez vite. Ensuite, quand je voulais attaquer, j'étais coincé dans le trafic. Nous avons du travail, c'est certain," a expliqué Kobayashi.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Sergio Pérez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités