L'avenir de Charles Pic est ouvert

Pour sa première saison, il n'était pas vraiment attendu que Charles Pic fasse jeu égal avec Timo Glock, puisque cela n'a pas été le cas des deux débutants qui l'ont précédé, Lucas di Grassi et Jérôme d'Ambrosio

Pour sa première saison, il n'était pas vraiment attendu que Charles Pic fasse jeu égal avec Timo Glock, puisque cela n'a pas été le cas des deux débutants qui l'ont précédé, Lucas di Grassi et Jérôme d'Ambrosio.

Pourtant, après quelques courses d'adaptation, Pic a atteint le niveau de son coéquipier, et parvient même parfois à le dominer, ce qui lui vaut l'attention d'écuries du milieu de tableau.

Le Français pourrait bien céder aux sirènes des équipes plus huppées, car si Marussia progresse, ce n'est pas assez rapide. “Il y a une aide technique de la part de McLaren, mais cela prend du temps de développer une jeune équipe telle que Marussia,” a-t-il déclaré au Dauphiné Libéré.

Les rumeurs les plus récentes placent donc Pic dans plusieurs équipes. Il pourrait aller chez Caterham ou chez Sauber : deux écuries où l'un des pilotes est en difficulté (Petrov et Kobayashi) et l'autre pourrait être attiré par de plus grosses équipes (Kovalainen et Perez). D'autant que le budget de Pic est toujours bon à prendre pour des équipes aussi modestes.

Toutefois, le natif de Montélimar souhaite se concentrer sur le reste de la saison, et laisser ses managers s'occuper des transferts. “Je me concentre sur ce que je dois faire pour tirer 100% du potentiel de ma voiture. Bien sûr, l'avenir est ouvert, et Olivier Panis et Didier Coton, qui s'occupent de moi, discutent avec des équipes, mais c'est normal à ce stade de la saison. On verra,” conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Olivier Panis , Timo Glock , Lucas Di Grassi , Jérôme d'Ambrosio , Charles Pic
Équipes McLaren , Sauber
Type d'article Actualités