L'écurie Toyota arrive en Espagne confiante et optimiste

L'écurie Toyota revient en Europe ce week-end, à l'occasion du Grand Prix d'Espagne, sur le Circuit de Catalogne, dans la banlieue de Barcelone, après trois premiers Grand Prix passés sinon aux antipodes, du moins loin du Vieux Continent

L'écurie Toyota revient en Europe ce week-end, à l'occasion du Grand Prix d'Espagne, sur le Circuit de Catalogne, dans la banlieue de Barcelone, après trois premiers Grand Prix passés sinon aux antipodes, du moins loin du Vieux Continent.

Pour la première fois depuis 1997, l'Espagne accueillera cette année deux Grands Prix : l'un sur le désormais rodé Circuit de Catalogne, au calendrier depuis 18 saisons ; l'autre sur le tout nouveau tracé urbain de Valence.

Après avoir terminé deux Grands Prix de suite dans les six premiers avec Jarno Trulli et après les très convaincantes performances de Timo Glock à Bahreïn, l'écurie Toyota se rend en Espagne confiante et optimiste, prête à engranger encore davantage de points. Le premier Grand Prix de la phase européenne de la saison est traditionnellement le théâtre où l'on dévoile les modifications apportées aux monoplaces.

La TF108 sacrifie à cette tradition et affiche ainsi d'importantes modifications aérodynamiques en arborant notamment un nouvel aileron avant, un nouveau capot moteur, des flasques aux roues arrière, ainsi que d'autres améliorations apportées aux suspensions et aux freins. Cette nouvelle mouture de la TF108 a été testée à Barcelone au cours de la semaine dernière, Jarno et Timo ayant passé respectivement deux jours à essayer ce nouveau pack. Les deux pilotes ont fait état de résultats positifs, ce qui permet à l'équipe d'être optimiste pour ce week-end, en espérant frapper à nouveau un grand coup.

Jarno Trulli (monoplace n° 11) :


« Je suis vraiment très satisfait de mon début de saison. La nouvelle voiture est performante, l'équipe a vraiment très bien travaillé et nous récoltons maintenant le fruit de nos efforts. Mais je ne souhaite pas trop m'enthousiasmer, car je sais qu'il nous faut continuer à travailler dur pour nous maintenir à notre niveau actuel dans la hiérarchie et pouvoir éventuellement nous rapprocher des trois écuries de tête. Le nouveau pack s'est révélé concluant lors de nos essais de la semaine dernière, à Barcelone.

Je pense que nous serons bien préparés pour ce week-end, mais tout se joue dans un mouchoir de poche et nous n'avons pas le droit à l'erreur. Nous avons prouvé que nous menions le groupe de chasse pour le moment, alors nous devrions logiquement pouvoir nous qualifier dans les 10 premiers et finir dans les points.

Ce serait super de nous battre à nouveau pour une place dans les six premiers, mais nous verrons comment les choses évolueront, car nous ne sommes pas exactement au même niveau que les écuries de pointe pour l'instant. »

Timo Glock (monoplace n° 12) :


« Ma performance à Bahreïn était encourageante et je suis convaincu que j'aurais pu marquer un point sans ce petit problème de boîte de vitesses. C'était réconfortant de finir un Grand Prix et de se battre pour une place dans les 10 premiers. Je pense que nous nous sommes améliorés depuis le début de l'année et j'espère que mes résultats continueront eux aussi à s'améliorer. J'étais déçu de ne pas disputer la 3ème manche des qualifications à Bahreïn. Par conséquent, ce sera mon premier objectif du week-end, le second étant de me battre pour les points.

Mes deux journées d'essais de la semaine dernière ont été très positives et la voiture semble performante avec son nouveau package aérodynamique. Il n'y a donc aucune raison de ne pas être optimiste. Il est toujours difficile de se faire un avis sur de simples essais, surtout lorsque les autres écuries utilisent des slicks et embarquent une quantité d'essence qui varient d'une monoplace à une autre. Cependant, il semble que nous ayons bien progressé. J'ai un bon pressentiment pour ce week-end. »

Pascal Vasselon – Directeur technique du département châssis :


« Nous sommes satisfaits de notre début de saison et les points marqués par Jarno en Malaisie et à Bahreïn confirment nos espoirs formulés avant le début de saison. Mais au-delà de ça, il est réconfortant de voir que nos deux pilotes, Jarno et Timo, ont signé des temps au tour tout à fait concurrentiels et ce, dès les premiers Grands Prix. C'est ce qui me fait dire que nous avons toute raison d'être optimistes en ce début de phase européenne de la saison. Nous aimons revenir courir sur le Vieux Continent et Barcelone constitue généralement un bon test de compétitivité pour les monoplaces. Je pense que ce sera un week-end des plus intéressants.

À l'occasion de ce Grand Prix d'Espagne, nos voitures inaugureront une évolution majeure en termes d'aérodynamique. Ce nouveau package représente une mise à niveau conséquente et tous les appendices aérodynamiques les plus importants ont été améliorés. Nous l'avons testé à Barcelone la semaine dernière et les résultats obtenus étaient dans la lignée de nos attentes, de sorte que nous avons pu mesurer une augmentation des performances. Je m'attends à ce que nous capitalisions à nouveau sur nos très bonnes performances jusqu'à maintenant et que nos deux TF108 marquent des points, avec un peu de chance. »

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Timo Glock
Type d'article Actualités