L'écurie Toyota souhaite revenir dans les points

L'écurie Toyota met le cap à l'Est ce week-end à l'occasion du Grand Prix de Hongrie, dernière course avant la traditionnelle pause estivale observée par le petit monde de la Formule 1

L'écurie Toyota met le cap à l'Est ce week-end à l'occasion du Grand Prix de Hongrie, dernière course avant la traditionnelle pause estivale observée par le petit monde de la Formule 1.

Le Grand Prix de Hongrie se déroule sur le tortueux circuit de Budapest depuis 1986. Il marque également le retour au package aérodynamique privilégiant un niveau d'appui élevé, inusité depuis le Grand Prix de Monaco. Avec un développement de 4,381 km et 14 virages pratiquement tous serrés, le "Hungaroring" enregistre un des temps au tour les moins rapides de toute la saison, faisant ainsi ressortir la vitesse moyenne à environ 195 km/h – soit 50 km/h de moins qu'à Monza !

Ces caractéristiques exigent donc une configuration aérodynamique spécifique à ce Grand Prix de Hongrie, lequel optimise l'appui au détriment du coefficient de traînée qui pénalise ainsi les monoplaces dans les courtes lignes droites de ce tracé.

Par conséquent, les voitures de Jarno Trulli et de Timo Glock disposeront d'ailerons avant et arrière fortement braqués pour un appui maximal, ainsi que d'autres réglages aérodynamiques spécialement étudiés pour le Grand Prix de ce week-end. Dans la foulée d'un Grand Prix d'Allemagne difficile qui a mis un coup d'arrêt à la série de bons résultats enregistrés par l'équipe depuis un certain temps, l'objectif de ce week-end hongrois est clair : revenir dans les points !

Jarno Trulli :


"J'aime beaucoup courir sur le Hungaroring car c'est un circuit techniquement difficile, mais pour autant très amusant. La piste est étroite et les virages sont nombreux sur une distance totale relativement courte, ce qui limite considérablement les possibilités de dépassement. C'est la raison pour laquelle les essais qualificatifs seront décisifs."

"En règle générale, nous nous attendons à trouver une piste poussiéreuse, car elle n'est pas régulièrement utilisée. Et ce n'est pas le moindre des défis pour un pilote, car tout écart de trajectoire vous fait immanquablement perdre du temps. Il est donc primordial de se concentrer afin d'éviter la moindre faute. Normalement, c'est un des Grands Prix les plus chauds de la saison. Par conséquent, il est nécessaire d'être en excellente condition physique afin de rester parfaitement vigilant tout au long de la course. Mais je me suis entraîné pour cela et ça ne sera pas un problème pour moi."

"Jusqu'à présent, j'ai généralement été compétitif en Hongrie, même si je n'ai pas été très chanceux en termes de résultats. Je suis donc optimiste pour ce week-end et j'espère bien marquer à nouveau des points. Lors des essais qualificatifs d'Hockenheim nous avons démontré que nous étions en mesure de nous battre aux avant-postes. Dès lors, notre objectif est de reproduire ces performances et de revenir dans les points."

Timo Glock :


"Après mon accident d'Hockenheim, je peux vous assurer que je vais parfaitement bien et que je suis motivé à 100 %. J'ai pu prendre un peu de repos chez moi, aussi je suis parfaitement prêt pour ce week-end. J'ai également pu reprendre le volant à Jerez pour préparer ce Grand Prix de Hongrie et tout s'est bien déroulé. Je suis content de me rendre à Budapest. J'y suis allé une fois en vacances il y a quelques années et je me suis bien amusé là-bas. De plus, j'y ai déjà disputé de super courses, surtout en 2006."

"Comme il s'agit d'un tracé sinueux, nous utiliserons bien évidemment un package aérodynamique différent pour ce Grand Prix. Je sais que les gars à l'usine ont travaillé d'arrache-pied et je suis persuadé que nous serons à nouveau compétitifs. Les qualifications seront cruciales ce week-end, car il est très difficile de dépasser."

"J'ai déjà disputé quelques courses très amusantes en GP2 sur ce circuit, durant lesquels j'ai dépassé beaucoup de concurrents, mais les choses sont toutes autres en Formule 1. Même si le résultat ne fut pas à la hauteur de ce que j'espérais à Hockenheim, j'étais tout à fait compétitif en course et je me battais pour finir dans les six premiers. Par conséquent, je reste optimiste pour ce week-end."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Timo Glock
Type d'article Actualités