L'édito de Nelsinho : numéro de Juin

J’ai eu un mois de Juin très chargé, avec trois courses de Formule 1 et deux essais, tout cela en trente jours

J’ai eu un mois de Juin très chargé, avec trois courses de Formule 1 et deux essais, tout cela en trente jours. Cependant, j’ai profité d’une pause pour visiter deux nouveaux endroits car, lors de notre venue sur le continent américain pour les Grands Prix du Canada et d’Indianapolis, j’avais quelques jours de coupure à Miami et New York.

Après ces courses, j’ai effectué des tests à deux reprises. Tout d’abord, j’étais au volant de la R27 à Silverstone pour une journée, ce qui était génial. J’étais ravi car ça faisait longtemps que je n’avais pas roulé et c’était excellent de remonter dans la voiture. J’ai couvert 108 tours, travaillant sur l’équilibre de la monoplace et évaluant les pneumatiques. J’adore conduire à Silverstone, c’est un superbe circuit, et la voiture était vraiment maniable – plus que je ne l’imaginais – et nous avons collecté des données utiles.

Ensuite je me suis rendu au Paul Ricard afin de conduire la nouvelle voiture de GP2, version 2008. C’était en réalité un simple rodage pour contrôler le comportement général de la voiture et s’assurer que les températures étaient bonnes. Il est compliqué d’en dire plus pour l’instant, mais je suis satisfait car nous n’avons pas eu de problème. Je la testerai de nouveau en Juillet, donc nous en saurons plus à ce moment.

Sur les courses, mon travail est toujours le même depuis le début de saison. Je suis ici pour apprendre et être prêt à courir le moment venu. On oublie facilement à quel point la course automobile peut être dangereuse, mais nous avons tous eu un effrayant rappel au Canada lorsque l’on a vu ce qu’il arrivait à Robert Kubica. C’était un épouvantable accident et nous avons tous retenu notre respiration jusqu’à ce que l’on entende qu’il allait bien. C’était le cas, Dieu merci. Cela montre à quel point les voitures sont sûres de nos jours.

A Magny-Cours, pendant la course de GP2, nous avons été témoins d’un autre terrible accident quand Ernesto Viso est parti en tonneau, retombant à l’envers sur un muret en béton. Ce fut un nouveau coup dur pour nous tous quand nous avons vu cela sur les écrans de télévision, mais par chance Ernesto s’en sort seulement avec quelques bleus et une commotion.

Le week-end de Magny-Cours a tourné au cauchemar pour une autre raison. Nous avons entendu qu’un hélicoptère s’était écrasé samedi soir, mais ce n’est que dimanche midi que nous eu connaissances du nom des passagers. J’étais bouleversé d’apprendre que l’un de mes amis avait péri dans l’accident. J’avais fait connaissance avec Emmanuel Longobardi lorsque j’ai débuté en GP2. Il était représentant chez Quiksilver et c’était l’un des types les plus sympathiques du paddock. Je suis encore sous le choc et il difficile de concevoir que vous pouvez parler avec quelqu’un, rire et passer de bons moments et que quelques heures plus tard, un événement si tragique puisse arriver. Mes pensées vont à sa famille et à ses amis.

Nelson Piquet Jr.

 

N'hésitez pas à visiter le site officiel de Nelson Piquet Jr. à l'adresse suivante : www.nelson-piquetjr.com

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nelson Piquet Jr. , Robert Kubica , Ernesto Viso
Type d'article Actualités